Forum de Dakar sur la paix et la sécurité : Edouard Philippe et une forte délégation française attendus

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- Le Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’ouvre le lundi 18 novembre. Edouard Philippe, le Chef du gouvernement français sera au côté du Président Sénégalais, Macky Sall pour l’ouverture de ces assises. Ce sera l’occasion pour les deux pays de renforcer leur partenariat dans divers domaines.   

Edouard Philippe sera à la tête d’une délégation d’officiels pour se rendre au Forum de Dakar pour la paix et la sécurité. Celle est composée de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, de Florence Parly, ministre des Armées, de Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances, de Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse,  de Laurent Nunez, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, ainsi que des parlementaires, des chefs d’entreprise et de personnalités culturelles.  

Outre la participation à ce forum, de nombreuses signatures d’accords dans les domaines économiques et militaires, sont au menu de cette visite au sommet. Une rencontre avec des militaires français, notamment en charge du partenariat de formation avec les militaires sénégalais, entre autres sera au programme du Premier ministre français.

Le Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique rassemble annuellement de nombreux chefs d’États et de gouvernements africains, des partenaires internationaux, ainsi que de multiples acteurs de la Paix et de la Sécurité. Cette 6ème édition sera consacrée aux débats sur les menaces et défis sécuritaires, comme l’extrémisme violent, se combinant avec les trafics illicites de drogue, d’armes, d’êtres humains, la cybercriminalité et les rivalités pour le contrôle des ressources. Il s’y ajoute une recrudescence des conflits intercommunautaires dans plusieurs régions du continent.

S.B.