Deux instruments de financement d’urgence du FMI pour riposter contre le Coronavirus

Allègement de la dette de plusieurs États africains

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- Le Fonds Monétaire international (FMI) entend venir en aide aux pays dont l’économie et les systèmes de santé devraient être fortement impactés par le Coronavirus. L’institution financière qui annonce déjà un repli de la croissance mondiale, soutiendra particulièrement les pays à faible revenu et des pays émergents pour répondre à leurs éventuels besoins.

Face à la propagation fulgurante du COVID-19, le FMI s’inquiète des répercussions sur l’économie mondiale. « D’après notre expérience, il est probable qu’un tiers des coûts économiques liés à la maladie seront directs : décès, fermeture des lieux de travail et mises en quarantaine. Les deux tiers restants seront indirects, causés par un repli de la confiance des consommateurs et des entreprises ainsi que par un resserrement sur les marchés financiers. La bonne nouvelle est que les systèmes financiers sont plus résilients qu’ils ne l’étaient avant la crise financière mondiale. Mais notre tâche la plus importante aujourd’hui est de faire face à l’incertitude qui règne » déclare Kristalina Georgieva, Directrice Générale du FMI.

Sans les citer Mme Georgieva dit être préoccupée pour les pays à faible revenu et ceux plus vulnérables : les besoins de financement de ces derniers pourraient monter en flèche si le coût économique et humain du virus venait à s’alourdir. Les pays africains en somme disposant de systèmes sanitaires fragiles ou de marges de manœuvre restreintes, les exportateurs de produits de base exposés aux chocs sur les termes de l’échange, et d’autres pays étant particulièrement vulnérables aux effets de contagion.

A l ‘endroit de ces derniers, le FMI met en branle deux instruments de financement d’urgence, à savoir la facilité de crédit rapide et l’instrument de financement rapide. A très ceux-ci, les pays membres peuvent recevoir des ressources pour enrayer des chocs, notamment des catastrophes naturelles ou sanitaires majeures. L’avantage de ces deux mécanismes de prêt réside dans leur taille, la rapidité de leurs décaissements et leur souplesse. Il s’agit  notamment de 50 milliards de dollars  Sur cette somme, 10 milliards de dollars seront disponibles à taux zéro pour les pays membres les plus pauvres, au moyen de la facilité de crédit rapide.

Pendant que les professionnels de la santé s’occuperont des conséquences physiques de la COVID-19, le FMI peut donc à travers ces mécanismes, contribuer à en atténuer les retombées économiques.

Boniface.T

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie en Afrique au 23 avril 2020
Gavi : Le coronavirus ne doit pas faire oublier les autres maladies infectieuses
L’ONU appelle à la cessation des hostilités en Libye, un an après le début de l’offensive militaire ...
Covid-19: Cuba pas en quête de reconnaissance en envoyant des médecins dans des pays frappés (Diplom...
Art et musique au service de la lutte anti-COVID-19: La part d'engagement d'Ismaël Lô
Gabon: confinement total de Libreville et ses alentours dès dimanche
L’état de la pandémie en Afrique au 8 juin 2020
Handball africain : réajustement de la saison suite à la crise de la Covid-19
Coronavirus: l'Afrique tient bon, mais ne crie pas victoire
Covid-19 : La Francophonie se mobilise en soutenant l’innovation et la créativité numériques
Elimination de la faim dans le monde d'ici 2030: la FAO pessimiste pour l'Afrique
L’état de la pandémie en Afrique au 26 aout 2020
Malawi: le président baisse son salaire pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
Coronavirus: l'Egypte interdit l'entrée des citoyens qataris
La Chine appelle davantage de soutien international à la lutte de l'Afrique contre le COVID-19
L’état de la pandémie sur le continent au 15 mai 2020
Riposte contre le Covid-19 : les chercheurs ivoiriens invités à dévoiler les fruits de leurs recherc...
Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie
Covid-19 au Togo : inutile de compter sur la générosité d'Adebayor
Afrique du Sud : plus de 200 cas de contaminations, les autorités inquiètes
Lutte contre le COVID-19 en Afrique: Des pays fragiles montrent l'exemple
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés