Côte d’Ivoire : La BAD relance le projet aquacole de Dompleu, dans l’ouest du pays

Abidjan (© 2020 Afriquinfos)-La Banque africaine de développement  a lancé, mercredi 11 mars à Man, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, la composante Appui à l’autonomisation des femmes et des jeunes du Projet de renforcement des réseaux électriques du District des Montagnes, piloté par la société publique Côte d’Ivoire Énergies et mis en œuvre par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

La Banque relance ainsi l’important projet aquacole de Dompleu, qu’elle a financé en 2000 avant qu’il ne soit interrompu par la crise politique et militaire que le pays a traversée entre 2002 et 2011.

« Ce projet est une branche importante du projet d’électrification rurale dans la région, a expliqué Raymond Kitandala, expert énergie à la Banque. À terme, 20 000 ménages devraient bénéficier de l’électricité. Mais accéder à l’électricité nécessite des ressources financières. C’est pourquoi il ne faut pas limiter l’électricité aux seuls usages domestiques. Il faut l’utiliser pour créer des activités génératrices de revenus. »

« La Banque revient dans la région pour réactiver la station aquacole de Donpleu. La réussite du projet justifiera des moyens plus importants par la suite. Aussi appelons-nous les populations à ce qu’elles s’approprient le projet », a-t-il poursuivi. La Banque finance la composante autonomisation des femmes et des jeunes à hauteur de 1,07 million de dollars.

D’une superficie de quatre hectares, la station de Dompleu sera exploitée par une centaine de jeunes de la région. Elle produira, chaque année, 500 000 alevins de tilapia au niveau de la station d’alevinage et 150 tonnes de poissons tilapia pour le marché local, national, voire sous-régional. D’autre part, des groupements de femmes et de jeunes seront encadrés pour mettre en place des activités agricoles, notamment la culture du manioc et du riz. Ils produiront annuellement 600 tonnes d’attiéké et de farine de manioc, 400 tonnes de riz décortiqués.

« C’est une opportunité pour nos populations. Elles doivent saisir cette occasion pour renforcer la cohésion sociale en développant les revenus des femmes et des jeunes. De nombreux étangs ont été créés dans la région. Il y a eu des problèmes par le passé. Maintenant, il s’agit de relancer ces activités », a indiqué Karim Diarra, préfet de Danané.

Samy Gaiji, représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire a souligné qu’il était « plus facile d’investir en faveur des femmes. L’investissement est plus rentable, c’est un catalyseur pour les communautés locales. »

Le projet bénéficiera à plus de 6 000 femmes et jeunes et contribuera au développement des chaînes de valeur et de transformation dans le District des Montagnes, selon Samy Gaiji. « La Côte d’Ivoire dispose des conditions suffisantes pour produire au niveau aquacole et répondre aux besoins nationaux. La FAO mettra tout en œuvre pour la réussite du projet. Mais ce projet ne réussira que si les groupements cibles se l’approprient », a-t-il plaidé.

Ne ratez pas de nouvelles sur la Côte d’Ivoire.

Jack Dorsey, patron de Twitter, reconsidère son projet africain

 

BAD : Akinwumi Adesina a le soutien du Conseil exécutif de l’UA pour un 2ème mandat

La série « Queen Sono », première série originale africaine diffusée sur Netflix

Ces articles devraient vous intéresser :

Un premier cas de coronavirus confirmé en Afrique du Sud
Décès au Burkina Faso d’un premier cas de Covid-19, le premier en Afrique de l’Ouest
Libye : la Communauté internationale appelle à une trêve humanitaire pour circonscrire le Coronaviru...
Coronavirus : « Nous sommes passés d’une menace imminente à une catastrophe imminente » John Nkengas...
Dans plusieurs pays d'Afrique centrale, le masque devient obligatoire
Afrique du Sud: Enquête en cours sur l'attribution des marchés publics liés au coronavirus
Vers la création d’une task force permanente de l’UA contre les épidémies ?
Lutte contre le coronavirus : le groupe Orange participe à hauteur de 8 millions d'euros
L'Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus
Covid-19 en Afrique : Un concert de la Croix rouge pour sensibiliser
Riposte africaine au Covid-19 : les propositions des experts
Football : les finales de la CAF suspendues jusqu’à nouvel ordre
Coronavirus : Le lancement de la Basketball Africa League reporté
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
A Madagascar, l'armée livre une potion traditionnelle contre le Covid
Covid-19 : Kouchner, Stiglitz, Sall, Addo plaident pour un "vaccin gratuit pour tous"
Lutte contre le Covid-19 : le Mali prend des mesures et apporte un financement
L’état de la pandémie en Afrique au dimanche 31 mai
Impact du coronavirus : un entraineur Ougandais offre la moitié de son salaire à ses joueurs
L’état de la pandémie en Afrique au 25 août
Le Maroc « peut faire figure de modèle » pour des pays européens (Média français)
Handball africain : réajustement de la saison suite à la crise de la Covid-19
Covid-19 : La CNUCED projette une baisse de 25% à 40% des flux des IDE en Afrique en 2020
COVID-19 : les solutions préconisées par l'OMS en Afrique

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés