CEDEAO : un engagement financier de 1400 milliards Fcfa annoncé pour la mise en œuvre du Plan CACAO

Abidjan (© 2019 Afriquinfos)- La Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) en partenariat avec la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) et l’Agence japonaise de la Coopération internationale (JICA) ont organisé à Abidjan une Table-Ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan directeur d’aménagement de l’Anneau de croissance de l’Afrique de l’Ouest, dénommé Plan « CACAO ». Les assises qui se sont achevées le 18 juillet ont accouché d’importants engagements financiers des partenaires.

1.400 milliards de F CFA, soit 2,54 milliards de dollars US ont été annoncés par la BOAD, la Coopération Japonaise (JICA), ainsi les membres du secteur privé de la sous-région présents à laTable-Ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan directeur d’aménagement de l’Anneau de croissance de l’Afrique de l’Ouest, dénommé Plan « CACAO ». D’autres partenaires techniques et financiers, tels que la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO, la Banque Africaine de Développement, l’Union Européenne, l’Agence Française de Développement, la Banque mondiale, et le secteur privé, ont pris l’engagement de participer au bouclage du financement de l’initiative.

Le Plan « CACAO » conçu en 2013, lors de la 5ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 5) est un vaste programme sous régional dont l’objectif est d’œuvrer à la construction d’un espace économique stable, compétitif et équilibré entre les zones côtières et celles enclavées, grâce à l’élargissement des marchés et à la prise en compte des complémentarités régionales. Aussi pour le président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, cette initiative « regroupe, de façon cohérente, un ensemble de projets intégrateurs prioritaires sélectionnés pour une cause sous régionale en fonction de leur effet catalyseur dans la réalisation d’objectifs de croissance et de développement durable. »

Quant au Commissaire Pathé Gueye, représentant le Président de la Commission de la CEDEAO, Jean Claude Kassi Brou, il a salué l’excellente « collaboration entre la CEDEAO et l’UEMOA pour la mise en œuvre de projets d’intégration au profit des populations. »

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

Crise en Guinée Bissau : la CEDEAO convoque un sommet extraordinaire sur le 8 novembre
Lancement prochain de l'ECO dans la CEDEAO/Quelques apriorismes levés ici et là
Les inquiétudes de la CEDEAO face à la situation qui prévaut en Guinée
La société civile s’oppose contre l’injection d’un montant milliard de dollars promis par la CEDEAO ...
La Cedeao recommande d’écarter 2,4 millions d’électeurs du fichier électoral
La CEDEAO et de la CEEAC vont adopter une déclaration commune sur la sécurité
Sierra Leone : la cour de Justice de la CEDEAO ordonne la réintégration de milliers de filles encein...
Guinée : Une mission de la Cédéao attendue à Conakry
Manifestation du 19 juin : la CEDEAO joue aux facilitateurs, les Maliens dans l'expectative
Guinée-Bissau : Chantier d'une nouvelle Constitution lancée sur recommandation de la CEDEAO
Restitution des biens culturels africains à leurs pays d’origine: La CEDEAO dotée désormais d'un out...
La commission de la Cedeao et la Suisse signe un partenariat portant sur des investissements dans le...
Report des élections en Guinée : la CEDEAO et l’UA saluent la décision
Guinée/Exigence d’un fichier électoral fiable et​ consensuel: L’UA et de la CEDEAO reçoivent le sout...
La CEDEAO, porte-voix de l’Inclusion dans le processus électoral dans la région
Recommandations des parlementaires de la CEDEAO pour humaniser la migration de la jeunesse africaine
CEDEAO : début de brouille diplomatique entre Accra et Abuja ?
La CEDEAO signe un accord de soutien aux femmes entrepreneurs en Afrique
Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Alassane Ouattara réitère le soutien de la Côte d’Ivoire pour l’adhésion du Maroc à la CEDEAO
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement
Après la fermeture unilatérale de ses frontières, Abuja agite la menace d'une dislocation de la CEDE...
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés