CEDEAO : début de brouille diplomatique entre Accra et Abuja ?

Brouille diplomatique entre Accra et Abuja

Brouille diplomatique entre Accra et Abuja | Ces dernières 48 heures, la tension est montée d’un cran entre Abuja et Accra. En cause, la destruction le vendredi dernier de la résidence du Haut-Commissaire nigérian à Accra dans des circonstances non encore élucidées.

Pendant que les autorités ghanéennes se confondent en excuses, la partie nigériane exige que toute la lumière soit faite sur cette affaire. Comment en est-on arrivé à ce que la résidence d’un Haut Commissaire soit détruite à l’insu des autorités du pays ? Ce sont ces réponses qu’exige, le ministre nigérian des Affaires étrangères, Geoffrey Onyeama qui a multiplié les tweets sur cette affaire ces dernières 48 heures. Après avoir déclaré dans l’un de ses posts que des « inconnus » avaient à l’aide de buldozzer procéder à la démolition du bâtiment diplomatique, l’officiel nigérian à exiger de comprendre comment cela a pu arriver. Il a notamment directement interpellé les autorités ghanéennes à retrouver rapidement les auteurs de cette attaque « scandaleuse » et à assurer la protection des expatriés nigérians au Ghana et de leurs biens.

Aux dernières nouvelles, aucune brouille diplomatique n’est survenue entre les deux premières puissances économiques d’Afrique de l’Ouest pour expliquer ces agissements. Aussi à Accra, on assure prendre l’affaire très au sérieux. On indique qu’une enquête a été ouverte et qu’un dispositif sécuritaire a été déployé autour du bâtiment diplomatique.

Boniface T.

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice de la Haute Cour d'Abuja rend la prostitution légale au Nigeria
Sommet Cedeao-Ceeac : La Déclaration sur la paix et la sécurité adoptée à Lomé
Nigeria : Heurts entre manifestants chiites et forces de l'ordre à Abuja
La CEDEAO préconise une réouverture synchronisée des frontières début juillet
La commission de la Cedeao et la Suisse signe un partenariat portant sur des investissements dans le...
L’état de la pandémie en Afrique au 13 juin 2020
Alassane Ouattara réitère le soutien de la Côte d’Ivoire pour l’adhésion du Maroc à la CEDEAO
Guinée-Bissau/ Contentieux électoral : la CEDEAO donne jusqu’au 15 février à la Cour Suprême pour tr...
Election présidentielle au Togo : La CEDEAO déploie soixante observateurs
Plaidoyer de la CEDEAO pour le soutien du Japon dans le cadre de la mise en œuvre de ses Programmes ...
José Mario Vaz nomme un nouveau gouvernement et se met à dos la CEDEAO et l’UA
Report des élections en Guinée : la CEDEAO et l’UA saluent la décision
Crise au Mali: La CEDEAO rappelle qu'elle n'est favorable à "aucune forme de changement non constitu...
COP 25 : La Cedeao veut « AGIR ENSEMBLE » pour la mise en œuvre de l’accord de paris
Nigeria : l'aéroport d'Abuja rouvre après six semaines de travaux
Coup d’Etat au Mali : Macky Sall plaide pour un allègement des sanctions de la CEDEAO 
Renouer le fil du dialogue/Les opposants béninois bientôt écoutés par la CEDEAO
Ticad 7 : Le président Mahamadou plaide pour une coopération renforcée entre le Japon et les pays de...
La CEDEAO, porte-voix de l’Inclusion dans le processus électoral dans la région
Direction de l'OMC : la CEDEAO appuie la candidature d'Okonjo-Iweala et mobilise l'Afrique pour sa c...
Crise de la CEDEAO : après George Weah, Kako Nubukpo propose des solutions médianes
Les mutations attendues dans la CEDEAO après le 55ème Sommet de ses dirigeants
Nigeria/Abuja projette une nouvelle répartition des revenus pétroliers
Guinée Bissau : La CEDEAO valide l’élection d’U. Sissoco, exige un nouveau Gouvernement

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés