Au Sénégal, le traitement par chloroquine va continuer après des résultats encourageants

Suspension de la chloroquine en Afrique

Dakar (© 2020 Afriquinfos)- Au Sénégal, les services sanitaires vont poursuivre le traitement par l’hydroxychloroquine (antipaludéen) des patients atteints par le coronavirus, qui « guérissent plus vite », a indiqué jeudi un haut responsable de la lutte contre la maladie, un mois jour pour jour après son apparition au Sénégal.

Constatée pour la première fois le 2 mars au Sénégal, la présence du nouveau coronavirus a entraîné l’hospitalisation de 195 personnes. Un patient est décédé mardi – l’ancien président de l’Olympique de Marseille Pape Diouf, 138 sont sous traitements et 55 sont guéris, selon le ministère de la Santé.

« Les patients sous traitements, notamment sous traitement spécifique tel que l’hydroxychloroquine, guérissent plus vite, nous l’avons constaté », a déclaré lors d’une conférence de presse le professeur Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann à Dakar et coordinateur de la prise en charge des malades contaminés au Sénégal.

Le 27 mars, il a indiqué à l’AFP que près de la moitié des patients avaient été traités par de l’hydroxychloroquine, un dérivé synthétique de la quinine disponible sur le marché au cœur d’un vif débat d’experts entre ceux qui préconisent et ceux qui mettent en garde contre son utilisation contre le coronavirus.

« En matière de science, la constatation seule ne suffit pas et il faut faire des recherches poussées avant de valider une attitude », a souligné le professeur sénégalais. « Mais les résultats que nous avons constatés nous rassurent et rassurent toute mon équipe et nous allons continuer dans ce sens », a-t-il ajouté. »Mieux », ses services vont, « dans les jours à venir, y associer de l’azithromycine (antibiotique), ce qui devrait nous permettre d’avoir de meilleurs résultats », a-t-il dit

Le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann a « insisté » sur le fait que ces résultats « ne doivent pas pousser à l’automédication, qui reste dangereuse ». C’est pour « éviter d’avoir des effets secondaires inconnus et gravissimes peut-être » que les patients ont jusqu’ici été uniquement traité avec de l’hydroxychloroquine, « bien qu’il soit connu que son association avec de l’azithromycine soit plus efficace », a expliqué le professeur Sénégalais.

Mais après n’avoir « pas noté d’effet secondaire » sur les patients, « nous sommes en droit de passer à la deuxième étape », a-t-il ajouté.

Après des appels à la prudence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce mercredi l’Agence européenne du médicament (EMA) a averti que le traitement contre le paludisme chloroquine et son dérivé l’hydroxychloroquine ne doivent être utilisés pour traiter le Covid-19 que dans le cadre d’essais cliniques ou de « programmes d’urgence ».

I.N.

Ne ratez pas de nouvelles sur le COVID-19.

Kenya: le président s’excuse pour les brutalités policières

Premier mort du nouveau coronavirus en Tanzanie

Riposte contre le coronavirus : Sadio Mané contribue à hauteur de 30 millions de FCFA

Ces articles devraient vous intéresser :

L’état de la pandémie de Coronavirus en Afrique au 4 mai
Coronavirus : l’Afrique face à la pandémie le jeudi 2 juillet
Le Fonds OPEP consacre 1 milliard de dollars aux efforts de COVID-19 dans les pays en développement
L’état de la pandémie en Afrique au 23 avril 2020
Tunisie: le confinement prolongé de 15 jours malgré des manifestations
Sénégal, Guinée : divergences autour de la réouverture des mosquées
L’état de la pandémie en Afrique au 30 mai 2020
L’état de la pandémie en Afrique au aout 13 aout 2020
Coronavirus : Jack Ma fait un don au Togo
Kano, capitale du Nord du Nigeria, décimée par le Coronavirus
Intégration africaine : report de la mise en œuvre de la ZLECA
L’état de la pandémie en Afrique au 4 juillet 2020
Le Sénégal enregistre un second cas de Coronavirus
Covid-19 : les 36 bénéficiaires de la suspension de la dette africaine s'entre-déchirent
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
Coronavirus : Donald Trump promet un soutien à Cyril Ramaphosa
Libye : le gouvernement de Tripoli annonce un confinement général
En Côte d'Ivoire, « toutes les communes d’Abidjan ont des cas » de Covid-19 (DG santé)
Covid-19 : 8 nouveaux cas enregistrés au Togo
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Covid-19: Le Ghana prend le lead des contaminations en Afrique de l'ouest
Covid-19 au Maroc : report de la 47ème édition du trophée Hassan II du golf
Coronavirus: frontières fermées et état d'urgence sanitaire au Soudan

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés