1ère Finale de la Coupe de la CAF sur match unique et délocalisée au Bénin: Recettes pour offrir un match de choix aux Africains

Cotonou (© 2021 Afriquinfos) – Cotonou, la capitale du Bénin et son mythique stade de Kouhounou entièrement rénové, abritera la finale de la Coupe de la CAF opposant la JS Kabylie et le Raja Atletic Club, le 10 juillet prochain. Pour cet évènement majeur du football africain, les autorités sportives ont mis les petits plats dans les grands.

Un lifting complet qui a nécessité 32 mois de travaux et un investissement de 13 milliards de FCFA, a permis au Stade de Kouhounou désormais Stade de l’Amitié Mathieu Kerekou, d’avoir des commodités qui répondent aux normes de la Confédération Africaine de Football (CAF).

L’instance faitière du football continentale a désigné de ce fait, l’enceinte béninoise pour abriter la finale de la Coupe de la CAF. Une occasion pour les autorités sportives dudit pays de montrer « leur capacité d’organisation » : « Toute l’Afrique voire le monde entier, aura les yeux rivés sur le Bénin pour nous scruter et voir notre capacité d’organisation. Mais si la CAF nous a confié cette finale, c’est qu’elle nous fait entièrement confiance pour la réception de cet événement. Nos relations avec les équipes techniques de la CAF sont très bonnes et se passent à merveille comme sur du papier à musique», a fait savoir Aristide Codjogan, Directeur Général de l’Office de Gestion des Stades du Bénin.

Outre ses nouvelles commodités à savoir : pelouse entièrement refaite, piste d’athlétisme remplacée, salle de presse rénovée, sièges entièrement remplacés dans les gradins, 31 caméras installées pour la sécurité entière du stade, système sécurité incendie fonctionnel, entre autres, des dispositions particulières ont été prises pour faire de cette finale une fête continentale. « Nous avons prévu au plan sécuritaire avec la présence de 450 agents de la police républicaine.

Au plan sanitaire, le gouvernement a déployé plusieurs centres de dépistages sur toute l’étendue du territoire national pour faciliter les tests Covid aux 12.000 spectateurs prévus. En plus, nous avons mis en place une demi-dizaine d’infirmerie, 4 véhicules médicalisés dont deux ambulances. En cas d’évacuation, nous avons mobilisé une équipe médicale au centre national hospitalier et universitaire de Cotonou », a indiqué M.Codjogan avant de conclure : « je peux rassurer les VIP et les autres spectateurs que tout est mis en œuvre afin qu’ils assistent à une belle finale ». Le rendez-vous est donc pris pour le public sportif africain le 10 juillet prochain.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés