170 mille euros et un match à huis clos pour les manquements durant Sénégal-Égypte

Zurich (© 2022 Afriquinfos)- La FIFA a statué sur les différentes requêtes qui lui ont été soumises en lien avec les barrages Coupe du Monde 2022 Zone Afrique. La commission de Discipline de l’instance, a eu la main lourde envers le Sénégal qui était indexé suite aux incidents lors du match retour contre l’Egypte le 29 mars au stade de Damniadio.

Lundi, la Fifa a rendu publiques, les sanctions infligées à plusieurs sélections africaines. L’Egypte qui avait introduit une requête pour une disqualification du Sénégal n’a pas eu gain de cause. Le pays de la Téranga s’est vu infliger une amende de 175 mille francs suisses et un match à huis clos lors des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

Ces lourdes sanctions se justifient selon la note de la FIFA en raison de « l’envahissement du terrain de jeu, les jets d’objets, l’allumage de feux d’artifice, l’utilisation de pointeurs laser et d’objets pour transmettre un message qui n’est pas approprié pour un événement sportif et une bannière offensante » A cela s’ajoute « la non-application des règles de sécurité existantes et le non-respect de l’ordre public dans le stade » comme causes complémentaires selon la FIFA.

La Fédération Sénégalaise de Football (FSF) qui s’est elle aussi plainte des agissements des joueurs égyptiens au match, souhaitait que les mêmes sanctions soient appliquées à la partie égyptienne. Cette dernière s’en sortira avec une amende de 6000 francs suisse.

Les Lions de la Téranga, s’étaient qualifiés aux tirs au but (3-1) après un score de parité sur l’ensemble des deux matchs.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés