Tanzanie : le coach belge des Young Boys viré après des propos racistes

Dar es Salam (@Afriquinfos 2020)- Mouvement Black Lives Matter oblige, le moindre écart n’est plus toléré. Luc Eymael, le technicien belge du club de Première Division tanzanienne des Young Boys l’a appris à ses dépens. Il vient d’être remercié par ses dirigeants pour avoir traité les supporters du club, de « singes » et de « chiens ».

Luc Eymael n’est plus le coach principal des Young Boys de la capitale tanzanienne. Déçu du résultat d’un match de championnat opposant ses poulains à ceux d’un club moins huppé, le Mbitwa Sugar, qui s’est soldé sur un score de 1 but partout, le technicien belge s’est laissé à des invectives sous forme de message vocal à un journaliste : « Je ne me sens pas bien dans votre pays. Vous êtes des personnes mal éduquées. Je suis dégoûté, je n’ai pas de maison, pas de wifi, pas de DSTV (télévision numérique satellite, ndlr). Ces fans ne connaissent rien au football. Quand ils crient, on dirait des singes et des chiens. Vous avez des arbitres qui sifflent contre vous parce que vous avez un club pauvre et qui n’a aucun poids à la Fédération », s’est-il lâché.

Mal lui en a pris car l’audio a fuité et été largement relayé via les réseaux sociaux, et suscité l’indignation des Tanzaniens. La réaction du directoire des Youngs Boys ne s’est pas fait attendre. Luc Eymael a été limogé et a été prié de quitter le territoire tanzanien dans les plus brefs délais. Les protestations du Belge qui a multiplié les sorties pour indiquer qu’il n’était pas raciste, n’y feront rien.

L’affaire ne s’arrêtera pas là, puisque la Fédération Tanzanienne de Football s’en est saisie et compte porter plainte auprès de la FIFA.

S.B.

 

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés