ONU : le Kenya siègera au Conseil de sécurité de l’ONU après une rude bataille face à Djibouti

cedeao

Nairobi (© 2020 Afriquinfos)- Après un premier tour  soldé par une défaite, l’Assemblée générale de l’ONU a finalement réussi à départager le Kenya et le Djibouti pour le siège africain au Conseil de sécurité 2021-2022.

Alors que la veille le premier tour n’avait pas donné de vainqueur clair pour occuper le siège africain en tant que membre non permanent du  Conseil de sécurité de l’ONU, jeudi, les votes ont tranché en faveur de Nairobi qui a obtenu 129 votes (contre 113 au premier tour) et Djibouti 62 (contre 78 au premier tour). Sur les 193 membres des Nations unies, 191 ont déposé un bulletin valide dans l’urne.

Une majorité des deux tiers, soit 128 votes, était nécessaire pour l’emporter. Le Kenya remplacera en janvier l’Afrique du Sud.

Pas d’entente au niveau africain

Tranchant avec les années précédentes qui leur faisaient choisir un seul candidat pour assurer sa victoire, les pays africains n’avaient pas réussi cette année à s’entendre.

Le Kenya s’est targué d’avoir le soutien de l’Union africaine, mais Djibouti avait jugé être prioritaire en vertu d’un principe de rotation alors que Nairobi a siégé au Conseil un plus grand nombre de fois.

Mercredi, l’Assemblée générale de l’ONU avait élu dès le premier tour l’Inde, le Mexique, la Norvège et l’Irlande pour les quatre autres sièges du Conseil qui étaient à pourvoir. Le Conseil de sécurité de l’ONU compte quinze membres, dont cinq permanents et dix non permanents renouvelés par moitié tous les ans.

En Janvier donc, Nairobi prendra la place de l’Afrique du sud, aux côtés l’Inde, du Mexique, de la Norvège et de l’Irlande qui ont été élus mercredi dès le premier tour.

Cette année, les pays africains ne se sont pas entendus pour nommer leur représentant. Le Djibouti avait estimé être prioritaire étant donné que le Kenya a déjà siégé à plusieurs reprises au Conseil mais le Kenya a affirmé avoir le soutien de l’Union Africaine.

Pour rappel, le Conseil de sécurité de l’ONU compte 15 membres, dont cinq permanents et dix non permanents renouvelés par moitié tous les ans.

I.N.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Report de la COP26 : l’ONU rappelle que la science sur le climat n’a pas changé, il faut continuer l...
Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU
Immigration: au moins 1.750 personnes mortes durant les traversées d’Afrique vers les côtes méditerr...
Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"
Bissau: l'ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique
Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame la libération de Soumaïla Cissé
Libye: l'émissaire de l'ONU dénonce des violations continues des accords de Berlin
La situation sécuritaire Au Mali et au Sahel, se détériore à un rythme alarmant (ONU)
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
Barrage du Nil : à l'ONU, soutiens à l'UA pour régler la crise
ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgen...
Un "terrible prix à payer" si la communauté internationale échoue au Soudan, selon l'ONU
Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé
Le désarroi des salariés congolais de l'ONU face à la baisse des effectifs
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
1.000 personnes ont réussi à vaincre le virus Ebola en RDC (ONU)
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
Cameroun/L'ONU se félicite de la détente en cours, Macron parlera du sujet avec Biya
L’ONU fait de la fin du conflit en Libye une perspective réaliste
RDC : 20 ans de prison requis contre Kamerhe, son conseil saisit l'ONU
L’ONU appelle à financer la réponse humanitaire au Mali où près de 4 millions de personnes ont besoi...
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...
Le chef de l'ONU bientôt en RDC pour encourager la lutte contre Ebola

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés