RDC : Shabani Jacquemain de l’UDPS doit aider la justice congolaise a enquêter sur les preuves retrouvées dans son rapport

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Selon le ministre de la Communication et Médias, Lambert Mende, « les services de la (DGM) sont tombés sur des documents qui nécessitent des enquêtes approfondies. Il y a d'abord des photos. Plus d'une centaine, 127 exactement annexées au rapport sur "le massacre des Congolais innocents", ces photos vont des personnes décapitées, femmes violées, une matrice du tract invitant les militaires à la désobéissance. Cette matrice a été retrouvée dans le lap top de Jacquemain Shabani ».

Les services compétents de la RD Congo attendent que le secrétaire général de l'UDPS le donne des légendes bien précises sur les photos retrouvées dans son rapport afin de permettre à la justice de mener les investigations et de retrouver les auteurs de ce massacre ainsi que les lieux.

A cet effet le ministre congolais de l'Information rapporte que. M. Shabani n'avait pas encore donné de renseignement à ce sujet. Pour sa part, Albert Moleka, directeur du cabinet d'Etienne Tshisekedi nie les accusations portées contre le secrétaire général de l'UDPS et dénonce la fouille des objets de Shabani en son  absence.

- Advertisement -

Signalons que M. Shabani a été interpellé dans la nuit du mardi 8 février par les services de la DGM et empêché à l'aéroport de Ndjili d'effectuer un voyage vers l'Europe.