Le Cameroun, point d’atterrissement de trois câbles sous-marins

Afriquinfos Editeur 6 Vues
2 Min de Lecture

Déjà terminé à Limbe, ville balnéaire du Sud-Ouest du pays, le câble WACS (West African Câble System) n'attend que la signature du protocole d'entente avec l'opérateur de téléphonie mobile sud- africain Mtn, promoteur du projet, pour sa mise en service. S'agissant du câble ACE emmené par le français Orange, les négociations sont très avancées pour sa mise en place à Kribi, autre ville balnéaire camerounaise mais au Sud, a expliqué le secrétaire général du ministère des Postes et Télécommunications, Edouard Ebah Abada, lors de la présentation des voeux au ministre Jean-Pierre Biyiti bi Essam mardi à Yaoundé.

"La pose des points d'atterrissement, outre qu'elle permet la diversification la diversification des offres, mais en plus d' augmenter la capacité d'accès de notre pays aux autoroutes mondiales de l'information, rend disponible beaucoup de capacités, avec tout ce que cela comporte d'impact en terme de baisse des communications", a dit le responsable camerounais. En marge de sa politique de développement des infrastructures, le ministère des Postes et Télécommunications annonce en outre la mise en place de "près de 6.000 kilomètres de câbles de fibre optique, couvrant les dix chefs-lieux de régions, une quarantaine (sur 58, ndlr) de chefs-lieux de départements et plusieurs chefs- lieux d'arrondissements".