Burundi : la consommation de la drogue prend une ampleur inquiétante à Muyinga

Afriquinfos Editeur 5 Vues
2 Min de Lecture

Selon cette source, le trafic du chanvre serait facilité par la perméabilité de la frontière entre le Burundi et la Tanzanie d'où il proviendrait.

Un jeune homme élève au lycée de Rugari en province de Muyinga (nord-est) est l'un des personnes appréhendées au cours de la semaine dernière en possession du chanvre.

Cette élève ne nie pas qu'il consomme du chanvre mais précisant qu'il a l'habitude d'en prendre comme médicament contre la diarrhée.

Un autre homme, originaire de Marangara en province de Ngozi ( Nord du pays), arrêté mercredi passé au chef-lieu de la province Muyinga en possession de 5 kg de chanvre, est actuellement incarcéré dans ce même cachot de la police judiciaire de Muyinga.

En provenance de la Tanzanie, ce chanvre transiterait au Burundi pour être vendu au Rwanda.

Au cours de la même semaine, plus de 15 kg de chanvre ont été saisis dans un véhicule de transport de Muyinga vers Bujumbura.

Le trafic de ces stupéfiants est une réalité dans cette province de Muyinga, indique-t-on par ailleurs, ajoutant que cette drogue serait vendue également au marché de Bubagano en commune Mwakiro, en province de Muyinga.

La police locale appelle la population à rompre avec le trafic et la consommation des stupéfiants, rappelant que le code pénal burundais réprime sévèrement les contrevenants en la matière.