Cameroun : un nouveau gisement de fer estimé à 2 milliards de tonnes annoncé dans le Sud

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Objet d'un permis de recherche délivré par les autorités camerounaises à l'entreprise dénommée Cameroon Mineral Exploration (Caminex), filiale du groupe anglais Affero Mining, ce minerai vient déclasser celui découvert à Mbalam dans l'Est par Cam Iron, filiale du groupe australien Sundance Resources Limited, qui passait pour le plus important du pays, selon les analyses. D'une teneur déclarée de 800 millions de tonnes de fer riche et 1,2 million de tonnes de fer pauvre, le gisement de Mbalam, d'un financement déclaré de 3,3 milliards de USD pour des investissements comprenant la construction d'un chemin de fer de 490 km jusqu'à la ville balnéaire de Kribi (Sud) pour le transport du fer vers le marché international, en dehors de l'usine d'extraction, était classé 4e au palmarès mondial et 2e en Afrique. Selon les responsables de Caminex, cités par des médias locaux invités à visiter le site minier aux côtés d'une délégation de membres du gouvernement avec en tête le ministre de l'Energie et de l'Eau, Michael Ngako Tomdio, le potentiel du gisement jusqu'ici mis en évidence porte sur un rayon de 5,9 km sur un total de 20 km, ce qui laisse penser à une probable réévaluation de la présence du minerai. La mise en exploitation du minerai est annoncée pour les 5 à 7 prochaines années, pour une durée de vie de 50 à 70 ans. Déjà détentrice depuis 2006 d'un premier permis de recherche pour une palette de ressources minières comprenant le diamant, l'or, la platine, Caminex a obtenu son nouveau titre minier en 2009. Avec un sous-sol riche en ressources minières et minérales, le Cameroun répertorie à ce jour une centaine de permis de recherche et deux licences d'exploitation dont l'une pour la mise en valeur d'un gisement de cobalt-nickel-manganèse à Nkamouna dans l'est par Geovic Cameroon Plc, entreprise du groupe américain Geovic Mining Group, et l'autre pour le diamant à Mobilong, également dans l'est, par les Coréens de C&K Mining.