Alger affirme son soutien à Tripoli, au premier anniversaire de la révolution libyenne

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"Au moment où la Libye célèbre le premier anniversaire de sa révolution (…) je tiens à saisir cette heureuse occasion pour vous exprimer notre soutien et notre appui en cette étape cruciale de l'histoire de votre pays pour amorcer une ère nouvelle qui reflète la volonté du peuple libyen frère", a déclaré M. Bouteflika dans un message adressé au président du Conseil national de transition libyen (CNT), Moustafa Abdel Jalil.

Le président algérien a également fait part de sa ferme détermination à oeuvrer de concert avec M. Abdeljalil pour renforcer les liens de fraternité, de solidarité et de bon voisinage, et porter les relations bilatérales à une nouvelle étape dans l'intérêt des deux pays et de la région.

Les relations entre l'Algérie et le CNT ont été mises à mal lors des agitations en Libye. Alger a rejeté la reconnaissance de la CNT jusqu'à la formation d'un gouvernement, tandis que le CNT a accusé son pays voisin de soutien au régime de Kadhafi avec des armes et des mercenaires, ce que dément le gouvernement algérien.

- Advertisement -

Le réchauffement des relations bilatérales intervient en novembre dernier, lorsque l'Emir du Qatar, Cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani, a réussi à concilier les deux parties en profitant de la présence M. Bouteflika et M. Jalil au sommet des pays exportateurs de gaz à Doha. Les deux dirigeants ont convenu d'oeuvrer ensemble pour une amélioration des relations bilatérales dans l'intérêt des deux pays et de la région.

Actuellement, le renforcement du contrôle à la frontière se présente comme le principal sujet des discussions entre les deux pays. L'Algérie reste préoccupée par l'éventualité de voir une propagation des armes dans les mains de groupes terroristes opérant dans le désert, suite à la situation chaotique en Libye.