Le Soudan du Sud construira un nouvel oléoduc en Afrique de l’Est pour exporter son pétrole

Afriquinfos Editeur 7 Vues
2 Min de Lecture

"Il nous a fallu chercher une voie d'acheminement alternative pour l'exportation du pétrole en raison de la situation bloquée avec le Soudan, qui fixe des tarifs exagérément élevés pour le transit du pétrole", a indiqué Barnaba Benjamin, ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement du Soudan du Sud, à l'agence Xinhua.

"Nous avons lancé des mesures concrètes pour construire rapidement un oléoduc traversant l'Afrique de l'est, via le Kenya et l'Ouganda. Nous pensons que l'oléoduc sera en place dans dix mois d'ici. Nous allons aussi commencer immédiatement la construction d'une raffinerie au Soudan du Sud", a-t-il ajouté.

Ce sont des compagnies pétrolières internationales implantées au Soudan du Sud qui devraient construire l'oléoduc et la raffinerie, a aussi révélé M. Benjamin. Et de faire remarquer : "Nous n'avons aucun problème avec les compagnies qui opèrent actuellement dans le sud".

  Le gouvernement sud-soudanais a décidé vendredi de suspendre la production de pétrole dans le pays en raison du différend avec le Soudan sur les exportations de pétrole provenant du Soudan du Sud via les ports soudanais.

 Le Soudan et le Soudan du Sud négocient actuellement à Addis-Abeba (capitale éthiopienne), sous la médiation de l'Union africaine, pour tenter de parvenir à un accord sur cette question de l'acheminement du pétrole sud-soudanais.

Le gouvernement du Soudan du Sud critique le fait que le Soudan a commencé à prélever et vendre une partie du pétrole sud-soudanais pour son propre bénéfice. De son côté, le Soudan explique qu'il déduit les frais de transit impayés en ponctionnant une partie du pétrole.