Une compagnie pétrolière turque souhaite reprendre ses activités en Libye

Afriquinfos Editeur
1 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

La société est impatiente d'entreprendre de nouveaux sondages pétroliers et de mener à bien plusieurs autres projets dans le pays, a affirmé Ahmet Tandircioglu, directeur de la filiale libyenne de la TPAO, cité par l'agence de presse turque Anatolie.

"Les entreprises locales qui travaillaient pour la TPAO ont subi des dégâts et des pertes financières suite aux affrontements en Libye, et nous devons donc attendre encore un peu avant de pouvoir nous atteler à ces projets", a déclaré M. Tandircioglu.

Il a par ailleurs indiqué que la TPAO souhaitait accroître ses investissements en Libye.

- Advertisement -

La TPAO est la seule compagnie pétrolière étrangère à ne pas avoir fermé son bureau libyen pendant les affrontements.

Sa filiale locale, la Turkish Petroleum Company Overseas (TPOC), a commencé à chercher du pétrole en Libye en 2000 ; elle a découvert son premier gisement en 2009 près de Murzuq, et a ensuite percé six puits de pétrole en 2010.