Le sommet BRICS privilégie l’Afrique du Sud

"Nous pensons que l'Afrique du Sud est une partie intégrante de l'Afrique et qu'elle travaille à renforcer sa stabilité, son unité, sa prospérité et son influence internationale", a précisé le chef exécutif de cette société, Miller Majola, dans un communiqué.

C'est la première fois que l'Afrique du Sud participe au sommet en tant que membre à part entière. Ce pays a rejoint l'an dernier le groupe des pays dits émergents.

Le président sud-africain, Jacob Zuma, conduira une délégation de ministres et de chefs d'entreprise au quatrième sommet du groupe BRICS qui se tiendra les 28 et 29 mars à New Dehli, en Inde, selon la même société fondée en 2002 pour promouvoir une image positive de Afrique du Sud.

Cette rencontre au sommet permettra à ces pays de débattre des questions d'intérêt mutuel et des problèmes qui les préoccupent, selon le communiqué.

Le sommet gagne toujours en ampleur au moment où les pays occidentaux connaissaient un déclin de leur pouvoir politique et économique traditionnel, selon le communiqué.

Il s'agit d'une indication claire de l'importance croissante des pays émergents, souligne le communiqué.

"Le groupe des pays BRICS est l'exemple le plus concret en matière d'évolution rapide de ce phénomène. En quatre ans seulement, l'agenda formel pour la coopération et la consultation a cru de façon spectaculaire dans les domaines aussi divers que la politique, le commerce, les affaires, les sciences, les activités universitaires et les interactions culturelles", conclut le communiqué.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés