Afrique du Sud: Feue Zindzi Mandela avait contracté le coronavirus, barre des 300 mille contaminations franchie

Zindzi Mandela

Johannesburg (© 2020 Afriquinfos)-Zindzi Mandela, ambassadrice d’Afrique du Sud au Danemark et fille des dirigeants anti-apartheid Nelson et Winnie Mandela, a été testée positive au COVID-19 le jour de sa mort, a déclaré son fils Zondwa Mandela à la chaîne publique sud-africaine SABC.

Ses funérailles, se sont déroulés vendredi, un jour avant la journée annuelle de Nelson Mandela le 18 juillet, une célébration annuelle de son anniversaire.

Zindzi Mandela, la plus jeune fille du premier président noir sud-africain Nelson Mandela, décédée cette semaine après avoir contracté le Covid-19 selon sa famille, a été enterrée vendredi à Johannesburg, ont rapporté les médias locaux.

Son fils Zondwa Mandela « Cela ne signifie pas qu’elle est décédée de complications liées à COVID, mais simplement qu’elle a été testée positive », a-t-il déclaré lors de l’émission de mercredi. « Plusieurs autres tests ont été effectués et ces tests nous donneront de plus amples informations sur ce qui aurait pu conduire à sa mort prématurée. »

Attente des résultats complets d’une autopsie

Son fils Zondwa Mandela a révélé que sa mère, âgée de 59 ans, avait été testée positive au nouveau coronavirus, le jour de son décès lundi dans un hôpital de Johannesburg. La famille attend cependant les résultats de l’autopsie pour connaître les causes exactes de sa mort, a-t-il précisé.

Dans une oraison funèbre jeudi soir, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a tenu à « remercier la famille Mandela pour avoir fait ce geste très important de partager avec la nation cette information ».

« Vous aidez ainsi à ce que les malades (du COVID-19, NDLR) soient acceptés par la société », a-t-il estimé. « C’est un virus qui nous touche tous, et il n’y devrait pas y avoir de stigmatisation des personnes infectées », a-t-il encore dit.

Zindzi Mandela était la plus jeune fille de Nelson Mandela, prix Nobel de la paix et premier président sud-africain noir (1994-1999), et de Winnie Madikizela-Mandela, égérie populaire mais controversée de la lutte contre l’apartheid. Elle a été enterrée aux côtés de sa mère vendredi dans un cimetière de Johannesburg.

Quand son demi-frère, Makgatho Mandela, était décédé du sida en 2005, Nelson Mandela avait officiellement dévoilé la cause du décès de son fils, participant à lever le tabou sur cette maladie qui faisait des ravages en Afrique du Sud.

Flambée des contaminations en Afrique du sud : Plus de 300.000 cas de Covid-19  

Avec plus de 324.000 cas confirmés, dont 4.669 décès L’Afrique du Sud est le pays du continent le plus touché par la pandémie de Covid-19.

Par ailleurs, cette maladie a fait 107 morts supplémentaires, d’après les chiffres fournis mercredi, ce qui porte à 4.453 le nombre des personnes qui ont péri après l’avoir contractée depuis son apparition en Afrique du Sud.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a décidé dimanche de réimposer un couvre-feu nocturne après que les restrictions imposées en mars pour tenter d’enrayer l’épidémie avaient été en partie levées en mai. »Nous faisons maintenant face à une véritable hausse (du nombre) des contaminations », a souligné mercredi le chef de l’Etat, mettant en garde contre une pression croissante sur le système de santé. Pour alléger cette dernière, il a à nouveau suspendu, dimanche, la vente d’alcool.

I.N.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés