Afrique du Sud: décès du leader du parti politique minoritaire

Le porte-parole de la famille, Patrick Pillay, a déclaré à la South African Press Association (SAPA) que M. Rajbansi était décédé à 10h10 (0810 GMT) de causes naturelles, après avoir été admis à l'hôpital Umhlanga, dans la banlieue de Durban, en octobre pour une bronchite.

Pendant l'Apartheid, en 1984 plus précisément, M. Rajbansi a été élu ministre de la Chambre des délégués de la Chambre parlementaire composée de trois chambres.

Surnommé "le tigre du Bengale", M. Rajbansi est devenu membre du cabinet sud-africain et président du Conseil des ministres chargé des Affaires indiennes dans le gouvernement de l'Apartheid.

Après la transition démocratique sud-africaine en 1994, le Parti national des peuples de M. Rajbansi est devenu le Front minoritaire. Après les élections de 2004, il s'est allié à l'Africain National Congress (ANC) et est devenu ministre des Sports et Loisirs pour la province du Kwazulu-Natal.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés