Accueil Reste du Monde Sept mois de prison pour un Ethiopien dans la première affaire de trafic de khat en Chine

Sept mois de prison pour un Ethiopien dans la première affaire de trafic de khat en Chine

Sept mois de prison pour un Ethiopien dans la première affaire de trafic de khat en Chine

Le verdict a été prononcé en début de mois par le Tribunal populaire intermédiaire de Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (est).

L'accusé, Ibrahim Abdulsemed Abdosh, a également été condamné à une amende de 30.000 yuans (environs 4,878 dollars), a indiqué mardi à Xinhua la juge de cette affaire, Liu Yun.

Les douaniers de l'Aéroport international de Hangzhou ont découvert le 13 janvier que cet homme en provenance d'Addis-Abeba transportait 0,63 kg de khat, selon Mme Liu.

L'homme savait que la Chine interdisait le khat, plante dont les feuilles sont mâchées pour libérer leur effet stimulant, mais a essayé d'échapper à l'inspection d'immigration, a-t-elle ajouté.

L'Organisation mondiale de la santé estime que le khat peut créer une dépendance psychologique.

 

 

Sans votre aide, au 31 juillet Afriquinfos ne pourra plus vous tenir informé des dernières actualités du continent africain.
Soutenez un des leaders de l’information africaine : http://igg.me/at/SaveAfriquinfos
#SaveAfriquinfos