Accueil R.D. Congo Revue de la presse rd-congolaise

Revue de la presse rd-congolaise

Agence congolaise de presse

Le Sénat a voté mercredi, au Palais du peuple, par 70 voix pour, et 8 abstentions sur 78 sénateurs ayant pris part au vote, le projet de loi des finances pour l'exercice 2014, au cours d'une sé ance plénière sous la direction du président de la chambre haute, Léon Kengo wa Dondo. Le budget de l'exercice 2014 est présenté en équilibre, en recettes et en défenses, à 8.273.433.608.919 FC (Huit mille deux cent soixante treize milliards quatre cent trente trois millions six cent huit mille neuf cent dix-neuf francs congolais). La présente loi prend effet à compter du 1er janvier 2014. Avec l'adoption de ce texte de loi constitué de 33 articles, le Parlement, selon le sénateur Evariste Mabi Mulumba, président de la commission économico-financière et bonne gouvernance du Sé nat, a donné les moyens au gouvernement pour l'exécution de son programme.

 

Le Potentiel

L'Envoyé spécial de l'administration Obama revient, une fois de plus, sur l'impératif fait aux dirigeants africains de respecter les Constitutions de leurs pays respectifs. Cette insistance des Etats-Unis vise la stabilisation pour des raisons évidentes de business. En prévision du sommet USA-Afrique, Russ Feingold rappelle aux partenaires de son pays le nouveau cahier des charges démocratiques auquel ils sont soumis pour passer à travers les mailles américaines, répulsives de toute éternité aux commandes des Etats.

 

La Prospérité

Le chef de l'Etat, Joseph Kabila, s'est entretenu hier, au Palais du peuple, avec le Comité national de suivi des Recommandations des Concertations Nationales, CNS-RCN. Kengo wa Dondo et Aubin Minaku, en leur double qualité de présidents de deux Chambres du Parlement et Co-présidents du Comité National de Suivi des Recommandations des Concertations Nationales étaient entourés, à l'occasion, de tous les autres membres de ce comité. Au centre des échanges, la mise en oeuvre des recommandations de ces assises. A en croire l'honorable Aubin Minaku qui s'est confié à la presse, c'était l'occasion pour le CNS-RCN de faire rapport au chef de l'Etat sur ce qui est déjà fait et de lui remettre, officiellement, les 100 recommandations regroupées qui attendent leur mise en oeuvre.