Algérie : Le champion olympique Makhloufi salué comme un héro national

"Il (Makhloufi) a su forcer le destin", lit-on dans le quotidien francophone El Watan, qui a publié en Une la photo du podium du 1500 m où le nouveau champion olympique algérien arbore la médaille d'or qu'il venait de recevoir.

"Qassaman (l' hymne national algérien) tonne à Londres", voilà le titre du journal La Tribune, qui affirme que "l'or olympique de Makhloufi illumine le cinquantenaire de l'indépendance" (de l'Algérie le 5 juillet dernier).

Selon le quotidien Le Soir d'Algérie, M. Makhloufi, au rang du "nouveau maître du demi-fond", a fait battre le cœur de l'Algérie et du monde musulman à l'occasion de la finale du 1500 m des JO de Londres.

Pour sa part, le quotidien arabophone Ech-chourouk se vante que "Makhloufi ait sauvé le sport arabe avec sa médaille d'or", tandis que l'Expression a, de son côté, repris le message de félicitations du président algérien Abdelaziz Bouteflika adressé à l' athlète.

Pourtant, le journal El-Khabar a indiqué que la victoire de Makhloufi ne devait pas être "l'arbre qui cache la forêt", car "le sport algérien est malade et les échecs sportifs se succèdent", en référence au fait que Makhloufi soit le seul algérien parmi les 39 participants aux JO de Londres à avoir remporté une médaille.

Mardi soir, le coureur algérien du 1500m a remporté la médaille d' or en parcourant la distance en 3mn 34.08 sec.

Une journée plus tôt, Makhloufi a été cependant disqualifié pour "manque de compétitivité et mauvaise foi" après avoir abandonné la course des 800 m au bout de quelques mètres engagés. Son pays a introduit un recours en présentant un certificat qui témoigne d'une blessure au genou, permettant ainsi à l'athlète de 24 ans à participer de nouveau à la compétition.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés