CAN-2012 : les Eléphants favoris face aux Aigles du Mali (SYNHTESE)

Les Ivoiriens ont remporté 14 des 21 rencontres, toutes compétitions confondues contre les Maliens, ont concédé une seule défaite et six nuls.

Depuis 1972, les Aigles maliens n'ont plus participé à une finale de la Can après leur défaite ((2-3) face au Cameroun, alors que pour leur part, les Ivoiriens, comptent récidiver 20 ans après leur premier sacre à Dakar, au Sénégal.

La nouvelle génération de joueurs conduite par Didier Drogba a écrit les plus belles pages de l'histoire du football ivoirien avec deux participations successives à la Coupe du monde en 2006 et 2010, une finale à la Can de 2006, sans compter le statut de meilleure équipe africaine au classement Fifa en janvier.

Avec la meilleure fournée d'athlètes jamais rassemblée depuis belle lurette, sous la direction d'un sélectionneur national, les Ivoiriens comptent bien garder leur rang.

Ils doivent, à cet effet, faire face à des voisins Maliens qui les connaissent, ne les craignent pas, mais ont au contraire, tout à prouver, malgré l'apparente supériorité de leurs adversaires ivoiriens qui comptabilisent quatre matches, quatre victoires sanctionnés de huit buts avec zéro but encaissé depuis le début de la 28ème Can organisée par le Gabon et la Guinée équatoriale.

Une performance qui ne semble pas troubler la sérénité de leurs outsiders maliens.

"On connaît les chiffres. C'est la traduction réelle de la qualité d'une équipe qui a un gros potentiel. Mais cela s'arrête là. On n'a pas peur. On ne peut pas avoir peur. On est conscient de la tâche qui nous attend", prévient le sélectionneur de la sélection du Mali, Alain Giresse.

"On connaît ses qualités mais il n'y aura pas de plan anti- Drogba, seulement un plan anti-Côte d'Ivoire", prévient le technicien Français, en allusion au leader des Eléphants.

"Nous avons de l'ambition. Nous avons réussi à nous sortir d'un groupe difficile, où figuraient le Ghana, la Guinée et le Botswana. Nous avons ensuite éliminé le Gabon qui avait remporté ses trois premiers matchs et qui jouait chez lui", souligne Alain Giresse qui salue "la mobilisation" de ses poulains.

Après plusieurs campagnes infructueuses, Didier Drogba et ses compagnons comptent remporter le trophée en signe de contribution au processus de réconciliation nationale dans leur pays divisé par une décennie de crise politique, sociale et militaire.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés