Togo : La fédération redéfinit les critères de reconnaissance des clubs et introduit la discipline au sein des forces armés

Au cours de cette conférence de presse tenue jeudi, le président de la FTJ a révélé qu'outre ces deux nouvelles missions que la fédération s'est assignées, le programme comporte également des séances de formation des acteurs, l'organisation de compétitions nationales, la participation du Togo à des tournois internationaux.

M. Deladem Akpaki a indiqué que la saison sportive a commencé le 18 janvier dernier à Marrakech au Maroc avec la formation d'un arbitre et de l'entraîneur national sur l'arbitrage et le coaching tandis que les judokas débutent la saison samedi, en participant au Ghana à la « Coupe de l'ambassade du Japon ».

Sur le plan national, la fédération va reprendre en juillet, le projet « Judo des vacances » et organiser les premiers championnats minimes et benjamins.

Le championnat d'Afrique Senior en avril au Mozambique, les championnats du monde cadet de Miami (USA) et senior de Sao Paolo (Brésil) en août, le championnat du monde junior de Slovénie et le championnat d'Afrique cadet et junior en octobre sont les compétitions internationales auxquelles prendront part les Togolais dont l'objectif est de cumuler des points en vue de figurer parmi les 22 meilleurs Africains admis aux Jeux Olympiques.

S'agissant des nouvelles modalités de reconnaissance des clubs, le président de la FTJ a affirmé qu'elles faciliteront la répartition de matériel et clarifieront la représentativité des associations affiliées.

Il a déploré le manque de moyens financiers pour l'exécution de ce programme d'activités précisant que contre un budget d'une centaine de millions, le ministère en charge des sports ne propose que 10 millions comme subvention après signature d'une convention collective.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés