Niger : Début du championnat national de lutte traditionnelle à Niamey

 

Quelques 80 lutteurs venus des huit régions du pays sont en lice pour la conquête du sabre, le titre national, détenu actuellement par le lutteur Laminou Maidaba d’Agadez, vainqueur de la dernière édition tenue en février 2011 à Maradi.

En plus du sabre, le champion national se verra attribuer, cette année, la somme de 10 millions de fcfa. Le finaliste malheureux bénéficiera, quant à lui, d’une enveloppe de 5 millions de fcfa.

Le championnat national de lutte traditionnelle, au de-là de l’ aspect sportif, constitue également, au Niger, un facteur de renforcement de l’unité nationale et de cohésion sociale.

Depuis la nuit des temps, la lutte traditionnelle a toujours été une activité à la fois sportive et culturelle que les populations nigériennes pratiquaient notamment après de bonnes récoltes, comme c’est le cas cette année.

Pendant dix jours, l’arène des jeux traditionnels de Niamey va vibrer au son des tambours et au rythme des combats chocs des champions de la lutte nigérienne et africaine.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés