Le Comité olympique togolais veut miser sur la formation à la base

Un nouveau bureau de 11 membres du CNOT, dirigé par Auguste Yawovi Dogbo, a été missionné de relooker sur les quatre prochaines années le visage des sports au Togo. En faisant sa première sortie médiatique sur la télévision nationale ce 24 juin, le nouveau président du CNOT, Y. Dogbo, a promis « de mettre l’accent sur la résurrection du sport à la base pour motiver et intéresser un peu plus les jeunes aux disciplines sportives ». Toutes choses à ses yeux qui doivent permettre au Togo de disposer de différentes pépinières dans diverses disciplines au pays de Sandrine Thiebaud-Kangni.

Sans rentrer dans des explications détaillées, le nouveau patron des sports en République togolaise s’est aussi engagé à trouver des voies et moyens pour permettre à toutes les fédérations dépendant du CNOT de bénéficier du minimum de subventions étatiques. Ces efforts conjugués doivent permettre au sport togolais d’être compétitif à nouveau durant les prochaines années.

Aux dires de cet ancien président de la Fédération togolaise de handball durant plus d’une décennie, il existe plusieurs mécanismes pour recréer une dynamique de relance des sports en général au Togo. Son bureau compter les explorer tous. Car, souligne-t-il, le sport togolais est pourvu de talents ; il suffit de savoir les placer dans de bonnes conditions pour permettre leur éclosion.

 Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés