Le ministre djiboutien des Sports optimiste sur les chances de son pays

 

« Etant donné l’impressionnant palmarès enregistré par nos athlètes, et particulièrement par le champion Ayanleh Souleiman, qui a remporté ces derniers mois au cours des meetings du Diamond League d’Europe, deux médailles d’or et une d’argent, nous nous permettons d’espérer plusieurs places au podium à l’issue de ces compétitions moscovites », a-t-il dit.

Entouré du président de la Fédération djiboutienne d’athlétisme et de plusieurs responsables de son département, M. Badoul a indiqué par ailleurs que les athlètes djiboutiens se sont bien préparés à ce rendez-vous sportif depuis plus d’un an sur les hauts-plateaux abyssins.

Cette conférence de presse a été également l’occasion pour le ministre djiboutien des Sports d’adresser un message d’encouragement aux athlètes locaux et d’appeler la population djiboutienne dans son ensemble à les soutenir dans ce grand rendez- vous mondial.

Djibouti qui s’est illustrée dans les années 90 dans le marathon avec un certain Ahmed Saleh qui a remporté notamment la première coupe du monde de cette discipline en 1985 à Hiroshima, espère remporter enfin son deuxième titre mondial lors de ce championnat du monde de Moscou.  

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés