Environ 500 athlètes se donnent rendez-vous au semi-marathon de Brazzaville à Djambala

Pour cette dixième édition, les marathoniens aussi bien nationaux qu' étrangers vont courir sur une distance de 21,1 kilomètres.

Parmi les athlètes étrangers figurent des kenyans, éthiopiens et français, tous habitués de cette compétition qui suit le cours des festivités de l' indépendance du Congo.

Organisé par la société nationale des pétroles du Congo (SNPC), le semi-marathon de Brazzaville se déroule de façon tournante dans le chef lieu du département abritant les festivités du 15 août qui cadre avec la célébration de la date anniversaire de l' indépendance du Congo.

Selon le président du comité de direction du Smib, Raymond Ibata, les performances allant de la première à la cinquantième place seront récompensées. "Le premier empochera 2 millions de FCFA contre 1,5 million pour le deuxième et 1 million pour le troisième. Pour les internationaux, par contre, le premier recevra 2,5 millions de FCFA, le deuxième 2 millions contre 1,5 millions pour le troisième 1,5 million", a précisé M. Ibata.

Cette dixième édition du Smib constitue, pour la Fédération congolaise d' athlétisme, une occasion en vue des détecter des talents capables de servir dans les rangs de l' équipe nationale à l' orée de l' organisation par le pays des onzième jeux africains.

Initié en 2003, le Smib avait accueilli la première édition en 2003 avant celles de 2008, 2009 et 2010. Pointe-Noire l' a abrité en 2004 alors que Dolisie, dans le département du Niari, organisait la compétition l' année suivante. En 2007, le tour revenait à Owando. En 2011, les marathoniens ont concouru à Ewo avant de s' envoler pour Kinkala, dans le département du Pool, en 2012

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés