Encore deux médailles africaines aux mondiaux de Moscou

A 19 ans,  l’éthiopien Mohammed Aman a remporté la médaille d’or du 800 m, sa première en plein air pour une grande compétition tel que Moscou.

Sa spécialité : le 800 m

Il avait commencé par remporter les Championnats d’Afrique juniors en 2009 et 2011, puis arrivait 2e aux Jeux olympiques de la jeunesse d’été en 2010.

Il avait ensuite participé aux Championnats du monde des cadets en 2011 où il était arrivé 2e  et au meeting de Rieti, 3e.

En 2012, il participe aux Championnats du monde en salle d’Istanbul et devient le plus jeune champion du monde masculin.

Le deuxième jeune africain a monté sur le podium à Moscou est le djiboutien Ayanleh Souleiman.

Sa spécialité : les courses de demi-fond

Il débute en 2011 avec sa participation aux Jeux Panarabes à Doha où il remporte le 1 500 m. Puis l’athlète participera aux mêmes Championnats du monde à Istanbul que Mohammed Aman mais il se classera 5e.

Depuis le début de cette année, il collectionne les victoires à seulement 21 ans : le 1 500 m du PSD-Bank Meeting Düsseldorf, le 1 000 m des Bislett Games d’Oslo et le 1 500 m au meeting d’Areva en juillet dernier.

Ses deux jeunes coureurs au potentiel fort prometteur représentent alors de grands espoirs pour le continent africain en vue des prochaines grandes compétitions internationales.  A suivre !

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés