Africains à l’Ajax: Haller recalé en Ligue Europa, Onana suspendu pour 12 mois   

André Onana

Amsterdam (© 2021 Afriquinfos) – Sale temps pour l’Ajax Amsterdam et deux de ses joueurs africains. L’international ivoirien Sébastien Haller, victime d’une énorme bourde de son club, ne disputera pas la deuxième partie de l’Europa League cette saison tandis que le gardien de but camerounais, André Onana, sera éloigné des terrains pour une durée de 12 mois, suite à une sanction de l’UEFA pour avoir enfreint les règles anti-dopage.  

 Voilà une erreur administrative qui coûte bien cher aux «Lanciers». Recruté pour plus de 20 millions d’euros, leur attaquant Sébastien Haller ne pourra pas aider ses coéquipiers lors de la deuxième partie de l’Europa League. Les dirigeants du club batave ont tout simplement oublié d’inscrire leur nouveau joueur sur la liste des joueurs qualifiés pour la compétition. Une erreur que le club batave a bien essayé de rattraper en demandant une dérogation à l’UEAFA. Une requête à laquelle l’instance a opposé une fin de non-recevoir 

«L’UEFA a informé l’Ajax que l’achat d’hiver, Sébastien Haller, ne sera certainement pas disponible pour l’UEFA Europa League pour le reste de la saison 2020/2021. En raison d’une erreur administrative à l’Ajax, l’attaquant n’était pas inscrit sur la liste des joueurs de la Ligue Europa qui devait être soumise au plus tard le mardi 2 février. Le joueur qui est arrivé à l’Ajax en provenance de West Ham United le 8 janvier peut être utilisé dans les matchs de première division et de Coupe. Malgré les tentatives pour que Haller soit qualifié, le club a reçu jeudi soir un dernier message de l’UEFA indiquant qu’Haller ne pourra pas être ajouté dans la liste. Oussama Idrissi, l’autre attaquant arrivé à l’Ajax lors du dernier mercato, peut être utilisé en Ligue Europa», se justifie l’UEFA dans un communiqué. 

 André Onana fera appel de sa suspension de 12 mois  

 L’UEFA encore elle, a eu la main lourde contre un autre joueur de l’Ajax. André Onana a été suspendu pour 12 mois par l’instance du football européen, car accusé d’avoir enfreint les règles d’anti-dopage à l’occasion d’un contrôle réalisé en octobre dernier. Les explications du joueur sur une erreur de médication qu’il aurait commise n’y ont rien changé. «Je voulais juste vous faire savoir que l’Organe d’appel de l’UEFA m’a imposé une suspension immédiate de 12 mois pour avoir été testé positif lors d’un test d’anti-dopage effectué en octobre 2020. Je veux juste préciser que tout ceci est le résultat d’une erreur humaine. J’ai confondu un médicament avec une substance interdite par l’AMA (l’Agence mondiale anti-dopage) pour une simple aspirine. Le médicament a été prescrit à ma petite amie et je l’ai pris à tort pour une aspirine, car l’emballage était presque identique, ce que je regrette profondément», a écrit le joueur dans une déclaration qu’il a rendue publique.  

Si l’international camerounais reconnaît son erreur, il n’en déplore pas moins la lourdeur de la sanction de l’UEFA. “Je dois dire que j’ai du respect pour l’Organe d’appel de l’UEFA, mais je ne suis pas d’accord avec sa décision sur cette question. Je pense que c’est excessif et disproportionné parce que l’UEFA a reconnu qu’il s’agissait d’une erreur accidentelle. Tout le monde sait que je mène une vie très saine, et depuis le début de ma carrière sportive, je me suis toujours fermement opposé à tout usage du dopage et condamné tout comportement antisportif”, s’est encore défendu le joueur.  

André Onana a rappelé par ailleurs qu’il a 24 ans et qu’il a été élu ces dernières années, “Meilleur gardien de but des Pays-Bas et du Cameroun” et qu’il n’avait pas besoin de se doper pour mieux performer. Il a indiqué que son club et lui feront appel de la décision de l’UEFA, et espère être de retour le plus tôt possible sur les pelouses.   

 Boniface T. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés