(COVID-19) : Le parlement français adopte une loi instaurant l’état d’urgence sanitaire pour deux mois

urgence sanitaire

Paris (© 2020 Afriquinfos)-Ce dimanche, le Parlement français a adopté un projet de loi permettant au gouvernement d’instaurer un « état d’urgence sanitaire » de deux mois face à l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19).

Deux volets à savoir financier et un autre sanitaire, régissent ce projet de loi.  Il donne le pouvoir au Premier ministre de prendre « des mesures générales limitant la liberté d’aller et venir, la liberté d’entreprendre et la liberté de réunion et permettant de procéder aux réquisitions de tout bien et services nécessaires afin de lutter contre la catastrophe sanitaire ».

Le Premier ministre peut également « prendre des mesures temporaires de contrôle des prix de certains produits rendues nécessaires pour prévenir ou corriger les tensions constatées sur le marché de certains produits, prendre toute mesure permettant la mise à disposition des patients de médicaments appropriés pour l’éradication de la catastrophe sanitaire ».

Que dit la loi d’urgence sanitaire ?

Le non-respect du confinement est passible d’une amende de 135 euros, déjà en vigueur. En cas de récidive dans un délai de quinze jours, l’amende pourra aller de 1.500 à 3.000 euros et en cas de récidive de plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les faits seront passibles de six mois d’emprisonnement et de 3.750 euros d’amende ainsi que d’une peine complémentaire de travail d’intérêt général.

Le volet financier prévoit des mesures visant à éviter les cessations d’activités d’entreprises et le déblocage d’une aide pouvant aller jusqu’à 300 milliards d’euros tandis que l’exécutif prévoit récession de 1% du PIB en 2020 et déficit public de 3,9%.

Concernant les dérogations au droit du travail en période de confinement, le texte permet notamment à l’employeur « d’imposer ou de modifier les dates de prise d’une partie des congés payés dans la limite de six jours ouvrable ».

Le second tour des élections municipales devra être organisé « au plus tard au mois de juin 2020 » et la date sera fixée par décret en conseil des ministres, au plus tard le 27 mai, si la situation sanitaire permet l’organisation des opérations électorales.

En France, l’état d’urgence avait été décrété suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Initialement établi  sur une durée de trois mois, il avait été prolongé à six reprises, prenant fin en novembre 2017.

V.A.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Coronavirus

Le Sénégal enregistre un second cas de Coronavirus

Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : l’OMS va en guerre contre les idées reçues

Le coronavirus induit le report des Sommets saoudo-africain et arabo-africain (Officiels)

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et Coronavirus : L'OMS émet des recommandations
L'Algérie entame timidement son déconfinement
L'Angola, le Sénégal, le Cameroun, le Ghana et le Nigéria parmi les plus durement touchés par le Cov...
L’état de la pandémie en Afrique au 26 aout 2020
Kano, capitale du Nord du Nigeria, décimée par le Coronavirus
Sahel : en pleine pandémie du Covid-19, risque d’insécurité alimentaire pour 5 millions de personnes
Lutte contre la propagation du COVID-19 : la BCEAO prend 8 mesures pour booster les transactions éle...
Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
Covid-19: la Bceao prend des mesures urgentes pour gérer la pandémie
Coronavirus: l'Afrique tient bon, mais ne crie pas victoire
Covid-19 en Afrique du Nord/L’Egypte gère la situation "en toute transparence", le Maroc en urgence ...
Service de la dette: Le G20 offre un ballon d’oxygène d'un an à 44 pays africains
L'état de la pandémie en Afrique au 20 avril
L’état de la pandémie en Afrique au vendredi 12 juin
Covid-19 : L’état de la Pandémie en Afrique au 27 avril 2020
Tchad/Covid-19: 15 jours de prison pour les réfractaires au port de masque en public
L'ONU débloque un fonds d'urgence de 15 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus
Coronavirus en Afrique : le nombre de décès dépasse 117 alors que les cas confirmés grimpent à 3.924
La CEDEAO dément son approbation du Covid-Organics prisé ailleurs en Afrique
Guinée: Alpha Condé promulgue sa Constitution et approuve un plan anti-coronavirus
Le continent africain doit se préparer à une augmentation du nombre de cas de COVID-19, (CDC Afrique...
Lutte contre le Covid-19 : le Nigeria ordonne un confinement total à Abuja et Lagos
"Pata Pata", le tube de Miriam Makeba, recyclé contre le coronavirus
Le Burundi annonce ses deux premiers cas de Covid-19

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés