USA : Kamala Harris, colistière de Joe Biden, un pur produit de ‘l’American dream’ 

Kamala Devi Harris, colistière de Joe Biden

Washington (© 2020 Afriquinfos)- Après avoir fait durer le suspense, le candidat démocrate à la Maison Blanche, Joe Biden, a dévoilé ce mardi 11 août sur Twitter le nom de sa colistière pour l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. Il s’agit de l’ancienne procureure et sénatrice de Californie Kamala Harris. Un choix historique dans l’écosystème politique américain. 

Kamala Harris, 55 ans (dont 27 ans dans le monde judiciaire américain) est devenu ce 11 aout la première femme noire figurant sur un «ticket» présidentiel dans l’histoire des Etats-Unis. A son actif un parcours brillant, digne du meilleur rêve américain malgré des chapitres controversés. Si elle élue aux côtés de Joe Biden en novembre prochain, Kamala Harris deviendra la première femme, mais aussi la première Noire et la première Américaine d’origine asiatique à devenir vice-présidente.

Et pourrait même lorgner la Maison Blanche car Joe Biden, 77 ans, a déjà laissé entendre que s’il était élu, il ne se représenterait pas à un second mandat. Sa dauphine de 55 ans pourrait donc se lancer dans la campagne pour 2024, voire accéder à la Maison Blanche encore plus tôt, s’il arrivait malheur au président démocrate.

Issue d’un père né en Jamaïque et d’une mère née en Inde, Kamala Harris a été candidate aux récentes primaires après seulement un mandat de sénatrice qui lui ont valu de nombreuses comparaisons avec Barack Obama. « Je connais la sénatrice Harris depuis longtemps », a déclaré l’ex-président américain ce mardi pour appuyer le profil de la juriste. « Elle est plus que prête pour le poste. »

 Deuxième sénatrice Noire des Etats-Unis

Après deux mandats de procureure à San Francisco (2004-2011), elle avait été élue, deux fois, procureure générale de Californie (2011-2017), devenant alors la première femme, mais aussi la première noire à diriger les services judiciaires de l’Etat le plus peuplé du fédéralisme américain. Puis, en janvier 2017, elle avait prêté serment au Sénat à Washington, s’inscrivant comme la première femme originaire d’Asie du Sud et seulement la deuxième sénatrice noire dans l’histoire américaine !

«Ma mère me disait souvent : Kamala, tu seras peut-être la première à accomplir de nombreuses choses. Assure-toi de ne pas être la dernière», aimait à répéter Kamala Harris lors de sa campagne malheureuse pour l’investiture démocrate. «J’étais plus surpris qu’autre chose parce qu’elle a été très médiocre» pendant la campagne des primaires démocrates, remportée par Joe Biden, a critiqué le président Trump lors de sa conférence de presse quotidienne à la Maison Blanche. «Elle a eu de très mauvais résultats aux primaires. Et ça, c’est comme un sondage».

 

Innocente Nice

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés