Deux Afro-Américains ravissent la vedette aux Oscars 2022 via une gifle publique 

Hollywood (© 2022 Afriquinfos)- Cette soirée devait être « sa soirée ». Celle de la consécration de toute une carrière débutée des décennies plus tôt. Pour son rôle dans La Méthode Williams, Will Smith, recevait son tout premier Oscar de « meilleur acteur ». Mais une gifle assenée quelques minutes plus tôt à Chris Rock le Maître de cérémonie pour une blague de mauvais à l’endroit de sa femme, Jada Pinkett aura tout éclipsé.

C’est son image tenant en main le tout premier Oscar de sa carrière qui devant faire la une de tous les médias, ce lundi au lendemain de la cérémonie des Oscars. Il n’en sera rien.  C’est plutôt celle de l’acteur de 53 ans infligeant une violente gifle à l’animateur de la soirée de récompense qui fait le tour du monde.

Comme c’est souvent le cas lors de ce genre d’évènement aux Etats-Unis, l’humour et les vannes sur les personnalités présentes sont monnaies courantes. Chris Rock, humoriste et lui-même acteur venu introduire l’Oscar du meilleur documentaire, avait fait une plaisanterie sur la femme de Will Smith, Jada Pinkett-Smith et sur sa calvitie due à une maladie, l’alopécie. Il l’a notamment comparée à Demi Moore, chauve dans le film A armes égales.  Si dans un premier temps, Will Smith en a lui-même rigolé, le visage gêné de sa femme l’a visiblement fait changer d’avis. L’acteur se lève dans la foulée et a frappé Chris Rock au visage, avant de hurler : « Laisse le nom de ma femme hors de ta put*** de bouche ! ». Si les personnalités présentes et même les téléspectateurs ont pensé à un sketch, les hurlements de Will Smith ont levé tout doute sur son geste.

Quelques instants plus tard pourtant, l’acteur se verra décerner l’Oscar du meilleur acteur dans La Méthode Williams dans lequel il incarne le père des deux stars du tennis, Venus et Serena Williams. Ses larmes et ses excuses excluant Chris Rock lorsqu’il recevait sa récompense, n’auront pas suffi à l’absoudre. L’Académie des Oscars a annoncé ce lundi soir dans un communiqué avoir commandé une enquête formelle, après que l’acteur a frappé l’humoriste venu remettre un prix aux Oscars 2022, Chris Rock. Dans le document, l’Académie a dit « condamner » le geste de la star et rappeler qu’elle ne « fermait pas les yeux » sur les actes de violences, appelant toutefois à célébrer les vainqueurs de la soirée.

Will Smith lui-même a dans un communiqué fait son mea culpa. « Mon comportement la nuit dernière aux Oscars était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j’ai réagi de manière émotionnelle », a-t-il commencé. Si lors de son discours à la cérémonie, il avait ignoré Chris Rock, l’acteur oscarisé lui écrit « Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j’ai fait était déplacé et j’ai eu tort. Je suis gêné et mon acte ne représente pas l’homme que je veux être. La violence n’a pas sa place dans un monde d’amour et de bonté. ». Chris Rock aurait décidé de ne pas porter plainte contre Will Smith. Le « gifleur » risquait six mois de prison et une amende de 100 000$. Si Chris Rock n’a pas porté plainte pour le moment, il a encore six mois pour changer d’avis. Will Smith gagnerait à ne pas trop le chercher durant cette période.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés