Racisme aux USA: Stevie Wonder, légende de la Motown, envisage encore de s’installer au Ghana

Los Angeles (© 2021 Afriquinfos)- Face à l’injustice raciale grandissante en Amérique, le chanteur et musicien, Stevie Wonder, crie son ras-le-bol et annonce pour une deuxième fois son choix de s’installer dans un pays où il serait respecté et se sentirait le bienvenu. Dans un entretien avec Oprah Winfrey, le chanteur américain a annoncé qu’il allait bientôt déménager au Ghana. Une décision que l’artiste semble avoir mûrement réfléchie.

La légende de la Motown a fait savoir qu’il ne voulait pas que ses descendants soient confrontés à l’injustice raciale, d’où sa décision d’imminent déménagement. «Je veux voir la nation sourire à nouveau, et je veux le voir avant de déménager au Ghana. Je vais faire ça. Je vais déménager définitivement au Ghana», a-t-il déclaré. Avant d’expliquer : «Je ne veux pas que les enfants de mes enfants aient à dire: s’il-vous-plaît, appréciez-moi, s’il-vous-plaît, respectez-moi, s’il-vous-plaît valorisez-moi», s’est justifié le célèbre pianiste à «The Oprah Conversation», l’émission d’Oprah Winfrey.

 Les Etats-Unis sont bouleversés depuis le décès tragique de George Floyd en mai 2020. Une mort qui avait toutefois eu le mérite de remettre en question les fondements même de la société américaine et de zoomer sur les discriminations raciales dont étaient victimes les minorités, et notamment la communauté afro-américaine.

 Stevie Wonder, l’homme aux 25 Grammy Awards

Ce n’est pas la première fois que le septuagénaire dit qu’il va s’installer au Ghana. En 1994, Stevie Wonder avait déjà confié qu’il voulait quitter Los Angeles pour le Ghana. S’exprimant à l’époque devant l’Association internationale de la musique afro-américaine à Washington, il a affirmé qu’il était tombé amoureux du Ghana lors de ses visites. «Il y a plus de sens de la communauté là-bas», avait-il soutenu.

S. Wonder traine 25 Grammy Awards dont le ‘Grammy Lifetime Achievement Award’ en 1996. Il a été intronisé au Rock’n’Roll Hall of Fame au fil des années. En 1989, il a livré 32 singles classés N°1 et 49 singles parmi les 40 meilleurs des ventes R&B et Pop. En 1999, Stevie est devenu le plus jeune lauréat du ‘Kennedy Center Honors’, avant d’être intronisé au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs en 2002.

Alors qu’il avait 54 ans en 2004,  l’artiste remportait le prix ‘Johnny Mercer’, en reconnaissance d’une vie de travail et d’exceptionnelle créativité. Icône de la musique américaine, Stevie Wonder est plus encore une figure mondialement reconnue. Ses prouesses classiques sur plusieurs instruments et l’expressivité de sa voix l’ont d’ailleurs conduit sur un chemin d’une renommée sans précédent et d’un impact politique important.

Ses chansons comme “Superstition“, “I Was Made to Love Her” et, en particulier, “Higher Ground”, ont selon de nombreux critiques, constitué le fondement même de la musique soul moderne.

Afriquinfos & V. A.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés