1,5 milliard d’investissements d’E. Musk dans le bitcoin qui affolent la planète

Texas (© 2021 Afriquinfos)- Rien de ce qu’il fait ne passe plus inaperçu. Le patron de Tesla a en une seule annonce mis sens dessus dessous le monde de la cryptomonnaie. Quelques jours après qu’Elon Musk ait temporairement modifié sa mini-description sur Twitter en y inscrivant le hashtag #bitcoin, sa société a annoncé y avoir investi 1,5 milliard de dollars. Cela a suffi à faire exploser la valeur de la monnaie virtuelle.

Par l’entremise de Tesla, sa société de construction de voitures, Elon Musk s’est introduit avec fracas dans le monde de la cryptomonnaie. Il faut dire que les moindres faits et gestes du richissime homme d’affaires américain d’origine sud-africaine ont des répercussions sur les marchés financiers. En témoigne son post de fin janvier, en insérant le ‘#bitcoin’ dans sa description sur les réseaux sociaux. Acte qui a fait s’envoler le cours de la monnaie de 20%.

C’était encore le cas lundi dernier, à l’annonce de l’achat par Tesla du Bitcoin pour 1,5 milliard de dollars! Le prix du bitcoin qui s’est envolé ces derniers mois a immédiatement bondi à la suite de cette annonce. Il atteignait 43.725,51 dollars vers 14h, un nouveau plus haut historique, avant de légèrement reculer. Vers 14h10, la première cryptomonnaie gagnait encore 9,55% à 42.352 dollars, en hausse de près de 50% depuis le début de l’année.

Elon Musk ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Le milliardaire a fait savoir que les voitures électriques et d’autres produits Tesla pourront désormais être achetées par cryptomonnaie. Il s’agit selon lui de diversifier ses sources de liquidités et de gagner en flexibilité pour pouvoir rémunérer largement ses actionnaires. Le patron d’entreprise invite en outre les autres grands patrons de suivre ses pas dans l’utilisation du bitcoin, ce qui pourrait encore faire grimper la valeur de la monnaie virtuelle.

L’avenir du bitcoin avec ou sans Elon Musk

Cette influence qu’a Elon Musk sur les marchés financiers n’est pas du goût de tout le monde. Le gendarme de la Bourse américaine, la SEC, est attentif aux agissements du fortuné ingénieur. Encore plus, depuis qu’il s’intéresse à la cryptomonnaie, cette monnaie virtuelle qui rend frileux les systèmes financiers classiques en raison de son insaisissabilité.

En effet, le bitcoin n’a aucune existence physique et ne dépend d’aucune banque centrale. On ne peut pas l’éteindre : son système est basé sur un réseau, la “blockchain”, alimenté par une dizaine de milliers d’ordinateurs à travers la planète. Il faut la voir comme un livre de compte géant et réputé inviolable, dans lequel est répertorié l’historique de toutes les transactions.

On connaît peu de choses du créateur du bitcoin, le très mystérieux Satoshi Nakamoto. Son existence se résume à quelques traces sur Internet. Il n’existe pas de photos de lui et il est fort probable que son nom soit un pseudonyme. On a commencé à entendre parler du Bitcoin fin 2008, alors que s’annonçait la crise financière mondiale. Pour de nombreux experts, le concepteur du bitcoin cherchait à s’affranchir des banques et des États, dont la responsabilité était alors mise en cause.

En attendant d’en savoir plus sur ses origines, le bitcoin, numéro un des cryptomonnaies, continue de grimper, battant record après record et s’approche pour la première fois du cap symbolique des 50.000 dollars. A l’instar du coup de pub que lui a fait Elon Musk, le bitcoin,

attire désormais investisseurs, amateurs comme de grands fonds d’investissement en quête de haut rendement. Résultat : la capitalisation totale du bitcoin atteint désormais 970 milliards de dollars.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés