Afruibana fait de l’agroécologie en Afrique une priorité avec l’initiative ‘IAM Africa’

PARIS (© 2020 Afriquinfos)- Afruibana (association panafricaine de producteurs et d’exportateurs de fruits africains) compte désormais parmi les 112 signataires de la charte d’engagement de l’International Agroecological Movement of Africa (IAM Africa). Née à l’occasion du «One Planet Summit 2021» qui se tenait à Paris le 11 janvier dernier, cette initiative multilatérale a pour ambition de redynamiser la coopération agricole entre l’Europe et l’Afrique, tout en veillant à la protection de la biodiversité.

IAM Africa souhaite réunir parmi ses signataires les compétences complémentaires d’acteurs africains investis dans ces filières et européens reconnus pour leur expertise technique et financière ainsi que leur expérience des enjeux liés au développement africain. Ce partenariat mettra un accent particulier sur la structuration de chaînes de valeur d’agro-élevage encourageant le déploiement des pratiques agroécologiques ainsi que la création d’emplois dignes et durables. IAM Africa répond ainsi à des enjeux multiples de soutenabilité économique du secteur, mais aussi aux besoins impérieux d’équité sociale, de transparence et de respect de l’environnement et des ressources naturelles africaines.

L’agriculture compte parmi les principaux leviers de développement du continent où près de 70% de la population vit encore en zone rurale. Aujourd’hui, 600 millions d’hectares de terres arables non cultivées se trouvent en Afrique, ce qui lui offre un potentiel de croissance considérable. La modernisation du secteur agricole africain, notamment par l’agroécologie, l’agriculture numérique et le social business sont autant de priorités à mettre en œuvre afin de combiner performance économique et préservation de l’environnement.

Depuis de nombreuses années, les membres d’Afruibana s’engagent en faveur de la qualité et de la durabilité des filières agro-industrielles en Afrique sur le plan économique, social et environnemental. Plusieurs membres d’Afruibana sont déjà labellisés Fairtrade/Max Havelaar, référence internationale du commerce équitable. Au Ghana, les membres d’Afruibana sont pionniers dans le développement de la banane bio sur le continent africain. Avec les co-signataires de la charte, Afruibana entend continuer à structurer conjointement des chaînes de valeur durables, répondant aux enjeux actuels de l’agriculture en Afrique.

«Notre adhésion à l’initiative multilatérale IAM Africa s’inscrit dans la logique collaborative de notre association», se félicite Joseph Owona Kono, président de l’association Afruibana. «La transformation de l’agriculture africaine avec des chaînes de valeur durables et compétitives se fera avec la mobilisation de l’ensemble des parties prenantes du secteur», se projette-t-il.

Faîtière de regroupements de plusieurs communautés de la filière fruiticole en Cote d’Ivoire, au Cameroun et au Ghana, Afruibana se veut le porte-voix des producteurs africains auprès des institutions internationales.

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés