Hubert Auriol, ‘l’Africain’ louangé par d’autres passionnés de l’Afrique et du ‘Rallye Paris-Dakar’

Paris (© 2021 Afriquinfos)- A sa mort le 10 janvier dernier des suites d’un accident cardio-vasculaire suite à une longue maladie, Hubert Auriol a reçu une pluie d’hommages. Sa bienveillance, sa passion pour la course automobile et son amour pour le ‘Rallye Paris-Dakar’ dont il était une légende et pour l’Afrique sont revenus dans les différents messages louangeurs.

Celui qu’on surnommait «l’Africain», en raison de sa naissance en Ethiopie, n’est plus. Hubert Auriol s’est éteint à 68 ans après un long combat contre la maladie. Ce surnom n’est pas aussi étranger à ses performances lors du Dakar, qu’il a remporté en moto en 1981 et 1983, et en auto en 1992. Hubert Auriol fait partie des rares coureurs à avoir réussi cet exploit. Cerise sur le gâteau, il passera de l’autre côté en devenant le Directeur du mythique rallye-raid. C’est sous sa direction que le Dakar s’élance pour la première fois hors de France, depuis l’Espagne (Grenade en 1995, 1996 et 1999), et même depuis Dakar (1997 et 2000).

Ses compagnons de route mais aussi ses adversaires saluent la mémoire d’un compétiteur hors-pair. «C’était un adversaire, un compagnon de route, mais surtout un copain au départ. On en prend un coup quand un copain part», a commenté dimanche dernier Cyril Neveu. Ce dernier a été l’un de ses plus grands rivaux sur les dunes.

Tous les passionnés de course se rappellent aussi du Dakar 87. En tête à deux jours de l’arrivée devant Cyril Neveu (Honda), Hubert Auriol heurte deux souches d’arbre dissimulées par le sable, tombe lourdement et remonte sur sa moto, grimaçant de douleur. A l’arrivée, il est en larmes et ne peut enlever lui-même ses bottes car ses deux chevilles sont brisées. Les images sont reprises par les journaux télévisés avec un Auriol tétanisé par la douleur déclarant: «Cyril est le plus fort, j’arrête la moto».

L’«Africain» tient parole mais n’abandonne pas le Dakar. C’est sur quatre roues qu’il s’aligne en 1988 avant de le gagner sur Mitsubishi en 1992, pour devenir le premier pilote à triompher sur le Dakar dans les deux catégories reines! Seuls Stéphane Peterhansel et Nani Roma l’ont fait depuis. «Ça a toujours été un modèle, de classe, d’intelligence», a réagi Peterhansel, surnommé ‘M. Dakar’ avec ses 13 victoires au total. «Il a remonté le Dakar à un moment où le Dakar n’était pas très en forme, il a su (…) trouver les bons ingrédients», a-t-il ajouté.

Hubert Auriol est aussi un homme de télé. Il a été le premier présentateur du célèbre jeu télévisé d’aventures ‘Koh Lanta’. Aussi, de nombreux hommages sont-ils venus de ce côté aussi, notamment celui de l’actuel présentateur Denis Grognart. «Très triste d’apprendre la mort d’Hubert Auriol, grand pilote moto et auto, 1er vainqueur du Dakar à moto (1981/83) et en voiture en 92, puis organisateur de rallyes raids. Il fut aussi le 1er présentateur de Koh-Lanta… C’était un vrai gentleman, un homme généreux, ouvert aux autres, bienveillant que j’appréciais beaucoup…RIP Hubert l’Africain. Pensées pour ses 3 filles Julie, Jenna et Leslie», s’est ému l’animateur de TF1.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés