D’ici quelques années, l’Afrique en passe de perdre 1/3 de ses plantes tropicales

Kinshasa (© 2019 Afriquinfos)- C’est la conclusion d’une étude menée par des scientifiques européens et africains. Un tiers des plantes tropicales africaines sont menacées de disparition due à l’action directe de l’homme combinée aux changements climatiques.

L’action directe de l’homme notamment la déforestation et les activités agropastorales, mais aussi le changement climatique pourrait faire disparaître d’ici quelques années, près de 7000 espèces de plantes tropicales africaines.  

Se référant à la base de données tenue par la Fondation pour la recherche sur la biodiversité composée de 22000 plantes, les chercheurs ont déterminé que le tiers de la faune du continent était en voie de disparition. Ils ont également réussi a identifié quatre régions particulièrement exposées en Afrique : l’Éthiopie, le centre de la Tanzanie, le sud de la République démocratique du Congo et les forêts tropicales d’Afrique de l’Ouest, notamment celles du Sénégal, de la Gambie et de la Sierra-Léone.

Une liste rouge des espèces menacées a été également établie et servira aux entreprises, aux compagnies d’exploitation forestière ou aux gouvernements pour lancer ou pas des travaux sur une zone.

S.B.