RDC : Le président Tshisekedi souhaite voir moins de Casques Bleus dans son pays

New-York (© 2019 Afriquinfos)-  C’est la requête qu’il a fait ce jeudi 26 septembre à la tribune de l’ONU. Félix Tshisekedi voudrait voir moins de Casques Bleus déployés en République Démocratique du Congo (RDC).

Pour le Président congolais qui prononçait pour la première fois un discours à la Tribune de l’ONU, les effectifs de la Monusco doivent être revus à la baisse. Il a réclamé jeudi aux Nations-unis, une réadaptation de la force onusienne afin qu’elle soit « moins pléthorique tout en restant forte ». Plus de 16 000 Casques bleus sont aujourd’hui déployés en RDC et y sont présents depuis une vingtaine d’années.  

Si Félix Tshisekedi reconnait que son pays a encore besoin de la Monusco, il n’en exige pas moins une reconfiguration de cette force en fonction de la réalité du terrain. Le mandat de la force onusienne a été prolongé en avril dernier jusqu’au 31 décembre, le temps de permettre aux nouvelles autorités congolaises, de réfléchir à l’avenir de la présence de l’ONU dans le pays.

Par sa déclaration à l’Onu, le Chef de l’Etat congolais donne déjà un aperçu de la volonté de son pays de voir progressivement la mission onusienne prendre fin.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés