Nord et sud-ouest du Cameroun : Discret mais vibrant plaidoyer du Vatican pour le retour de la paix  

Bamenda (© 2021 Afriquinfos)- Le Secrétaire d’Etat du Vatican, le Cardinal Pietro Parolin, vient d’effectuer une visite d’une semaine au Cameroun où il a rencontré les autorités de Yaoundé. Il s’est également rendu dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, théâtres d’un conflit sanglant entre la minorité anglophone qui réclame l’indépendance et les forces de l’ordre. C’était l’occasion pour l’émissaire du Saint-Siège de propager des messages de paix et de réconciliation. 

 Le Secrétaire d’État du Pape François vient d’effectuer une visite officielle au Cameroun. Accueilli avec les honneurs à l’aéroport international de Yaoundé, le Cardinal Pietro Parolin a tour à tour, rencontré les évêques du Cameroun au siège de la Conférence épiscopale nationale à Mvolyé, le président camerounais, Paul Biya, au Palais de l’Unité, à Etoudi, ainsi que le Premier ministre Joseph Dion Nguté. C’est différentes entrevues ont permis au numéro 2 du Vatican de relayer l’appel au retour à la paix au Cameroun, maintes fois plaidé par le Pape François.  

 «Echange cordial (…) avec son éminence le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat près le Saint-Siège, porteur d’un message de paix» du Pape, a déclaré le chef de l’Etat sur son compte Twitter. «Je suis ici pour manifester l’attention et la solidarité du Saint-Père François envers le Cameroun, surtout en ce moment où il expérimente un conflit socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest», a déclaré le cardinal à l’issue de cette rencontre, évoquant son souhait « que la paix revienne dans ces régions”, a pour sa part déclaré l’éminente personnalité romaine.  

 Le cardinal Pietro n’a pas fait que prier pour la paix dans les régions anglophones du Cameroun; il s’y est rendu. Il a notamment fait le déplacement de Bamenda où il a donné une messe. A cette étape, il a imploré le « réconfort du Seigneur, en particulier pour ceux qui ont été victimes de violences ou qui, dans cette crise, ont perdu amis et êtres chers»Le pape François, a poursuivi le cardinal, a exprimé son désir « pour la paix et la réconciliation ».  

 «La violence ne résout jamais les problèmes», a encore estimé le cardinal Parolin, souhaitant que les «armes puissent être déposées». Un souhait partagé par les fidèles chrétiens du Cameroun. «Ça nous fait chaud au cœur de voir le représentant personnel du Pape qui arrive chez nous. C’est une grande joie. Quant à mes attentes, étant donné que nous vivons une situation de la Covid-19, je souhaite que cette visite soit une résurrection», a fait savoir une religieuse. 

 Le conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun a fait plus de 3.000 morts et forcé plus de 700.000 personnes à se déplacer.  

 Boniface T. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés