Seulement 16 femmes sur 192 orateurs à l’Assemblée générale de l’ONU

New York  (© 2019 Afriquinfos)-Le constat sur le faible nombre de femmes ayant pris la parole au nom des Etats membres de l’ONU lors du débat général de la 74e session de l’Assemblée générale, n’a pas échapper au Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande.

En effet, des 192 orateurs qui ont pris part à la réunion, ne figuraient que 16 femmes qui ont pris la parole lors du débat général qui a pris fin lundi.

« Il est décourageant de constater que, cette semaine, seulement 16 des 192 orateurs étaient des femmes », a déploré M. Muhammad-Bande devant les Etats membres de l’ONU lors de la conclusion du débat général.

« Lorsque nous parlons d’une Organisation des Nations Unies représentative, ce n’est clairement pas ce que nous voulons dire », a-t-il ajouté.

[Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Tijjani Muhammad-Bande (à gauche), clôt le débat général annuel, le 30 septembre 2019.]

Le Président de l’Assemblée générale a indiqué qu’une ONU représentative du monde est une Organisation qui permet à chaque être humain de réaliser son plein potentiel, « sans être entravé en raison de son genre ou d’antécédents liés aux désavantages ».

« L’égalité des sexes dans le monde contemporain est toujours un travail en cours », a dit M. Muhammad-Bande dont la prédécesseur, Maria Fernanda Espinosa, ne fut que la quatrième femme à avoir présidé l’Assemblée générale en 74 ans d’existence.

« Nous devons donc redoubler d’efforts pour accélérer le processus d’inclusion des femmes non seulement dans les structures de prise de décisions, mais également dans la liste des orateurs censés s’adresser à des instances de haut niveau », a dit le Président de l’Assemblée générale.

« J’implore chacun de vous de faire place aux femmes, afin de faciliter leur pleine participation à tous les niveaux de la prise de décision », a-t-il ajouté.

L’Assemblée générale des Nations Unies est l’organe le plus représentatif de l’ONU.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Ces articles devraient vous intéresser :

La situation sécuritaire au Mali a atteint un seuil critique, avertit un expert de l'ONU
Le Prix de la policière de l’ONU décernée à la Sénégalaise Seynabou Diouf
Avenir et paix au Sahel: Réunion déterminante à l'ONU avant les urgentes réformes
Le soutien au développement de la jeunesse africaine sur la table du Conseil de sécurité de l'ONU
L’ONU appelle à financer la réponse humanitaire au Mali où près de 4 millions de personnes ont besoi...
ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgen...
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
L’ONU plaide pour la révision de la nouvelle loi d’entente nationale au Mali
Report de la COP26 : l’ONU rappelle que la science sur le climat n’a pas changé, il faut continuer l...
RDC : plus de 260 civils ont été tués dans la région de Beni en novembre et en décembre (ONU)
ONU : le Kenya siègera au Conseil de sécurité de l’ONU après une rude bataille face à Djibouti
ONU : Qui de Djibouti et du Kenya deviendra Membre permanent jusqu'en 2022 ?
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
1.000 personnes ont réussi à vaincre le virus Ebola en RDC (ONU)
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
Election/Message ferme du Conseil de sécurité de l'ONU a l'endroit des Bissau-Guineens !
Immigration: au moins 1.750 personnes mortes durant les traversées d’Afrique vers les côtes méditerr...
Libye: L'UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l'émissaire de l'ONU
Guterres remet la RDC en haut de l'agenda diplomatique de l'ONU
Croisade sénégalaise à l'ONU contre la fraude et l’évasion fiscales qui appauvrissent l'Afrique
Covid-19 : Il faut s'attendre à vivre avec le virus pour un moment dans le monde (ONU)
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
ONU en 2019/Muhammad-Bande, 2è Nigérian et 13è Africain à présider à présider l’AG
Burundi : à 2 mois des élections, le risque d’atrocités reste important, selon des enquêteurs de l’O...

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés