Peuples autochtones : La radio Biso na Biso fait école au Congo Brazzaville

 

Pour appuyer son action, l’UNFPA a remis trois prix de meilleur animateurs à des personnes autochtones évoluant dans cette radio. L’agence onusienne a également distribué des postes récepteurs radio à une centaine de ménages autochtones de la contrée.

L’expérience de la radio « Biso na Biso » qui en langue congolaise signifie « entre nous » rimait bien avec le thème de la journée internationale de solidarité avec les peuples autochtones célébrée ce jour sur le concept « les médias autochtones : pour permettre aux voix autochtones de se lever ». Et ce média a ravi la vedette lors des activités organisées par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) dans cette petite cité industrielle de Pokola.
Situé dans une zone de la grande forêt équatoriale où vit une importante communauté autochtone, la population de cette ville s’habitue peu à peu aux goûts de cette catégorie de Congolais souvent négligés et discriminés par leurs compatriotes bantous largement majoritaires dans ce pays d’Afrique centrale.

Grâce à la radio Biso na Biso une place est accordée à ces exclus de la société. Non seulement ses programmes font une large place à la promotion de la culture de ces peuples très anciens, mais encore plusieurs sujets autochtones y tiennent des tranches d’animation remarquées, diffusés parfois dans la langue du terroir. Cela a suscité l’ admiration de l’UNFPA dont le représentant au Congo, David Lawson, n’a pas caché sa joie.
Des échanges organisés à l’occasion de cette journée ont également permis aux participants de discuter sur l’accès des autochtones aux médias modernes pour vulgariser et pérenniser leur culture, et susciter des actions pour valoriser les médias traditionnels autochtones, dans le même but de préserver leur identité culturelle.

Ces articles devraient vous intéresser :

Congo Brazzaville Le FMI sonne de nouveau l’alarme sur la mauvaise gouvernance et la corruption
Congo : George Weah accueilli par Denis Sassou-Nguesso à Brazzaville
France: L’ambassade du Congo-Brazzaville encore au centre de tensions
Congo–Brazzaville : La répression à huit clos se poursuit au Pool et dans le reste du pays
Congo Brazzaville : le taux de croissance du PIB estimé à 3,4 % en 2017
Congo-Brazzaville : le président Denis Sassou N'Guesso inaugure le plus grand projet pétrolier du pa...
Congo-Brazzaville : Amnesty International dénonce les conditions de détention de l'opposant Paulin M...
Congo-Brazzaville: Des ONGs de défense des droits de l’Homme dans le viseur du Gouvernement
Le FMI impose des exigences de gouvernance au Congo-Brazzaville
Congo-Brazzaville : Sassou N’Guesso appelle à un soutien du calendrier électoral en RDC
Congo Brazzaville : la classe politique en ébullition face à la perspective des élections de 2012
Congo Brazzaville : liberté pour des proches du « pasteur Ntumi»
Congo Brazzaville : L’UNFPA appuie le gouvernement pour redynamiser la planification familiale
Congo- Brazzaville : 19 partis politiques vont bénéficier de près d'un milliard de FCFA
Congo Brazzaville-RDC : Situation préoccupante face l'épidémie de choléra (Papier général)
Congo-Brazzaville: Ennuis judiciaires d’Antoinette Sassou Nguesso?
Congo-Brazzaville: Jean-Marie Michel Mokoko loin de bénéficier d’une grâce de Sassou
Congo-Brazzaville : un numéro vert en perspective pour les femmes victimes de violences
Congo-Brazzaville : les organisations de la société civile dénoncent de multiples violations des dro...
Congo Brazzaville: le général Mokoko condamné à 20 ans de prison ferme
Congo Brazzaville : Sassou-Nguesso en visite aux Etats-Unis pour rencontrer le président Trump
La République Centrafricaine et le Congo Brazzaville signent onze accords et protocoles
Congo: Des incidents à Brazzaville lors du deuxième tour des législatives
Congo: ouverture lundi à Brazzaville du procès du général Mokoko

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés