Éliminatoires Mondial 2022 : le Kenya sous la menace de la FIFA

Éliminatoires  Mondial 2022

Éliminatoires  Mondial 2022 |  L’arrêt de toutes les compétitions, championnats et autres campagnes de qualification en raison du Covid-19, n’empêche pas la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) de trancher les contentieux. C’est la Fédération Kenyane de football (FKF) qui se retrouve sur la sellette. Elle a jusqu’à 30 avril prochain pour regeler une ardoise de 1 million de dollars à son ancien sélectionneur, l’Algérien Adel Amrouche.     

Logé dans le Groupe E avec le Mali, l’Ouganda et le Rwanda, le Kenya, pourrait ne pas livrer un seul match des qualifications pour la Coupe du Monde Qatar 2022. La faute à un bras de fer qui oppose les autorités sportives kenyanes et l’ancien sélectionneur des Harambées Stars, Adel Amrouche. Le technicien algérien démis de ses fonctions en 2014 avait saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui lui donné raison en octobre 2019. La Fédération kenyane de football (FKF) devait alors s’acquitter de 3 années et demi de salaires non versées soit un montant d’1 million de dollars.

Éliminatoires Mondial 2022 : Sanctions pour la FKF

Depuis le vendredi 24 avril dernier, la FKF est sous le coup de sanctions de la FIFA pour non-paiement de cette dette mais a obtenu un délai de 6 jours pour clarifier sa position. Pour la FIFA, la fédération kényane doit d’ici le 30 avril, « préciser sa position et/ou la preuve de paiement ».   Au cas contraire, le 18 mai 2020, la Commission de Discipline de la FIFA statuera sur ce dossier et décidera de sanctions plus sévères, « qui pourraient conduire à une éventuelle exclusion des compétitions de la FIFA ».

A la FKF, on se dit dans l’incapacité de régler cette ardoise dans un contexte de crise sanitaire doublée d’une crise économique. « Nous n’avons pas l’argent et avec la pandémie de Covid-19, nos joueurs sont coincés et n’ont pas reçu de salaires. Notre gouvernement a fait la sourde oreille à notre appel, ce qui est compréhensible parce qu’il y a une crise », a déclaré le président de la FKF, Nick Mwendwa et d’ajouter que  « Ce n’est pas la fin du monde d’être exclus des qualifications pour la Coupe du monde 2022 ».  Les autres pays du groupe E, peuvent déjà préparer leur campagne qualificative en enlevant le Kenya de l’équation.

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le Kenya.

Partenariat FECAFOOT-QFA : le Qatar se rapproche de plus en plus de l’Afrique

Crise liée au Covid-19 : Des footballeurs africains solidaires de leurs concitoyens

Coronavirus : un traitement « prometteur » à base de chloroquine à l’essai en France

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés