La CEEAC se bat pour le développement du concept civil de la FOMAC

 

La FOMAC est formé de plusieurs composantes: militaires, police- gendarmeries, et civiles.

« Vous savez les opérations de maintien de la paix sont multidimensionnels, mais la composante civile se trouve être à ce jour l’une des dernières, sinon la dernière », a dit M. Oyougou en intervenant lors de l’ouverture d’un atelier de trois journées sur l’endossement du concept civil de la FOMAC.

La directrice générale intérimaire de l’Intégration Régionale au ministère burundais de la Coopération Internationale et de la Coopération Internationale, Mme Nadine Muhimpundu, a déclaré qu’il s’agit ici d’intégrer les civils aux autres composantes existantes dans les opérations de soutien de paix (OSC) conformément à la demande de l’Union Africaine (UA) pour la région de l’Afrique Centrale.

Cet atelier est l’une des voies et moyens pour constituer une composante civile capable, efficace et compétitive à d’autres composantes de différentes régions africaines dans le processus de soutien de la paix, a-t-elle déclaré.

     Mme Muhimpundu a fait remarquer que certains pays de l’Afrique Centrale ont connu au cours des dernières années une instabilité politique à grande échelle marquée par des troubles internes.

     Cet état d’instabilité chronique fait ralentir les activités de la CEEAC, a-t-elle déploré.

     C’est le cas aujourd’hui de la République Centrafricaine (RCA), qui reste un défi à relever pour la stabilité et le développement de la Communauté, a-t-elle dit.

     La CEEAC est composé de dix pays : Angola, Burundi, Cameroun, République Démocratique du Congo (RDC), Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée Equatoriale, Sao Tomé et Principe, République Centrafricaine et Tchad.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vers la validation des instruments de coopération et de la stratégie intercommunautaire de sécurité ...
Congo : Création en juillet d'un fonds pour l'économie verte en Afrique centrale
La CEEAC condamne avec fermeté le terrorisme de Boko Haram au Nigeria
Sommet CEEAC : Les effectifs de la FOMAC insuffisants pour assurer la sécurité en RCA (Deby)
Centrafrique : Réunion de la CEEAC le 3 avril après un mini-sommet mercredi à Durban, selon Idriss D...
Intégration en Afrique centrale/Le Document de stratégie 2019-2025 désormais connu du grand public
Le PM centrafricain ne peut pas être révoqué pendant la transition, selon la CEEAC
Afrique centrale : des experts recommandent un dialogue sur la migration
Sommet CEEAC sur la Centrafrique : La force régionale sera dotée de 2.000 hommes
APE : le Cameroun proche de la ratification, sous surveillance accrue de l'Union européenne
Afrique centrale : Un accord sur la recherche scientifique et technologique avec l'AIRD
Un Sommet Cedeao-Ceeac sur la paix et la sécurité en juillet prochain
Centrafrique : Les pays de la CEEAC réaffirment leur soutien pour un "dialogue constructif"...
La MISCA change de chef
La CEEAC impose une feuille de route pour la transition en République centrafricaine
La CEEAC organise une table pour développer le secteur des routes et des transports
Centrafrique : Michel Djotodia se rendra au sommet de N'Djamena reporté à jeudi
Les questions sécuritaires au cœur d’une rencontre à Lomé entre des experts de la Cedeao et de la Ce...
Centrafrique : Discussions pour la désignation d'un conseil national de transition
La CEEAC un havre de paix et de prospérité ?
Centrafrique : Vers une légitimation régionale et internationale des Séléka ?
La CEEAC "prend acte de la création du Conseil national de transition" en RCA
L'ONU et les Etats d'Afrique centrale mettent en place un cadre de coopération
Sécurité maritime dans le Golfe de Guinée : Validation des instruments juridiques de coopération

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés