Cap-Vert : 30 000 personnes touchées par l’insécurité alimentaire liée à la sécheresse, selon la FAO

Praia (© 2018 Afriquinfos)-Au Cap-Vert, l’insécurité alimentaire liée à la sécheresse a touché environ 30. 000 personnes, a annoncé le directeur général de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, ce dimanche.

Ces estimations sont moins élevées que les première projections selon lesquelles entre 150 000 et 200 000 personnes seraient confrontées à l’insécurité alimentaire, a précisé le directeur général de l’organisation onusienne devant la presse locale.

Selon l’institution onusienne, le Cap-Vert fait partie des pays qui pourraient avoir besoin d’une aide alimentaire d’urgence en raison des effets de la sécheresse et de la mauvaise année agricole qui a frappé le pays en 2017.

Pour toutefois venir en aide au pays, la FAO  a procédé à une signature d’accord de coopération d’un montant de 276 000 dollars américains visant à promouvoir une plus grande résistance des pasteurs et des agriculteurs à des périodes de sécheresse avec le gouvernement du Cap-Vert.

Il faut rappeler qu’en 2017, la FAO a soutenu le Cap-Vert en fournissant huit millions de dollars américains, soit 16 fois plus que ce qu’elle avait l’habitude d’investir, a souligné M. Graziano da Silva.

Vignikpo Akpéné

 

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés