L’ONU lance un appel au continent en vue d’une réforme de sa législation pour l’imposition de l’économie numérique

Nairobi (© 2019 Afriquinfos)-Les Nations Unies ont appelé mardi les pays africains à réformer leur législation fiscale afin de renforcer les recettes fiscales qu’ils tirent de l’économie numérique. Uzumma Marilyn Erume, responsable aux affaires économiques de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies, a déclaré aux journalistes à Nairobi que le secteur du numérique en Afrique affichait une croissance annuelle de 40% environ.

« Les pays africains ont besoin de revoir leurs politiques fiscales pour veiller à ce que leurs gouvernements captent leur part légitime de l’économie numérique », a déclaré Mme Erume en marge de la septième conférence panafricaine sur les flux financiers illicites et l’imposition.

Cet événement annuel de trois jours réunit des décideurs politiques, des universitaires et des représentants de la société civile de toute l’Afrique pour passer en revue les efforts visant à enrayer les flux financiers illicites et à améliorer la mobilisation des ressources nationales sur le continent.

Mme Erume a souligné que l’Afrique affichait l’un des ratios les plus bas au monde entre recettes fiscales et produit intérieur brut (PIB).

Elle a appelé le continent à explorer des domaines dans lesquels il peut développer son filet fiscal sans nécessairement affecter la stabilité macroéconomique.

Même les pays développés sont eux aussi en difficulté pour définir des moyens d’imposer les entreprises du numérique, y compris celles des médias sociaux, a-t-elle ajouté.

Imposer certaines entreprises technologiques représente un défi car elles sont actives dans des pays dans lesquels elles ne sont pas physiquement implantées, a souligné la responsable de l’ONU.

Ces articles devraient vous intéresser :

AG de l’ONU : l’exacerbation de la crise libyenne au menu d’un mini-sommet présidé par la France
L’UA et l’ONU travaillent à réduire la pauvreté et la faim en Afrique
Sahel : l'ONU alerte sur un prochain péril humanitaire majeur
Suite de la croisade contre le Covid-19 : L'ONU restera solidaire de l'Afrique (Guterres)
Barrage du Nil : à l'ONU, soutiens à l'UA pour régler la crise
Crise en Guinée-Bissau: la CEDEAO reçoit le soutien de l'ONU et de l'Union africaine
Le Prix de la policière de l’ONU décernée à la Sénégalaise Seynabou Diouf
Coronavirus: une employée de l'ONU parmi les 4 cas au Sénégal, une première mondiale
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
L’ONU plaide pour la révision de la nouvelle loi d’entente nationale au Mali
ONU : à New York, les Chefs d’Etat africains plaident pour des actions concrètes face à l’urgence cl...
Journée Mondiale de l’aide humanitaire : les femmes humanitaires portées en triomphe par l’ONU
Libye : l'ONU dénonce une escalade et des "actes de représailles"
Avenir et paix au Sahel: Réunion déterminante à l'ONU avant les urgentes réformes
1.000 personnes ont réussi à vaincre le virus Ebola en RDC (ONU)
Le soutien au développement de la jeunesse africaine sur la table du Conseil de sécurité de l'ONU
Burundi : l’arrestation et la condamnation de 4 journalistes fait réagir l’ONU
Election/Message ferme du Conseil de sécurité de l'ONU a l'endroit des Bissau-Guineens !
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
La Secrétaire générale adjointe de l'ONU fait de l’autonomisation des femmes une clé pour atteindre ...
Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame la libération de Soumaïla Cissé
Lutte contre le terrorisme : l’ONU s’érige en protectrice des grands évènements sportifs
ONU/Afrique au Conseil de sécurité entre 2021 et 2022: Djibouti tacle les manœuvres de Nairobi

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés