L’ONU lance un appel au continent en vue d’une réforme de sa législation pour l’imposition de l’économie numérique

Nairobi (© 2019 Afriquinfos)-Les Nations Unies ont appelé mardi les pays africains à réformer leur législation fiscale afin de renforcer les recettes fiscales qu’ils tirent de l’économie numérique. Uzumma Marilyn Erume, responsable aux affaires économiques de la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies, a déclaré aux journalistes à Nairobi que le secteur du numérique en Afrique affichait une croissance annuelle de 40% environ.

« Les pays africains ont besoin de revoir leurs politiques fiscales pour veiller à ce que leurs gouvernements captent leur part légitime de l’économie numérique », a déclaré Mme Erume en marge de la septième conférence panafricaine sur les flux financiers illicites et l’imposition.

Cet événement annuel de trois jours réunit des décideurs politiques, des universitaires et des représentants de la société civile de toute l’Afrique pour passer en revue les efforts visant à enrayer les flux financiers illicites et à améliorer la mobilisation des ressources nationales sur le continent.

Mme Erume a souligné que l’Afrique affichait l’un des ratios les plus bas au monde entre recettes fiscales et produit intérieur brut (PIB).

Elle a appelé le continent à explorer des domaines dans lesquels il peut développer son filet fiscal sans nécessairement affecter la stabilité macroéconomique.

Même les pays développés sont eux aussi en difficulté pour définir des moyens d’imposer les entreprises du numérique, y compris celles des médias sociaux, a-t-elle ajouté.

Imposer certaines entreprises technologiques représente un défi car elles sont actives dans des pays dans lesquels elles ne sont pas physiquement implantées, a souligné la responsable de l’ONU.

Ces articles devraient vous intéresser :

Burkina Faso : l’ONU condamne une attaque sanglante contre une église dans le village de Pansi
Soudan : l’ONU se félicite de la signature de l'accord sur la transition vers un gouvernement civil
Gouvernance de l’ONU : ces 4 Africaines nommées à la tête d’institutions-clés de l’organisation
Le Prix de la policière de l’ONU décernée à la Sénégalaise Seynabou Diouf
Libye : l'ONU dénonce une escalade et des "actes de représailles"
Nigeria: au moins 38 tués dans une attaque jihadiste
L’ONU appelle la population d’Afrique de l’Ouest à respecter les consignes pour vaincre le Covid-19
Libye: Haftar s'est dit être ouvert au dialogue avant une réunion à l'ONU
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
L’UA et l’ONU travaillent à réduire la pauvreté et la faim en Afrique
Libye: un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus (parti)
Le régime de sanctions contre le Mali vient d’être renouvelé pour un an par le Conseil de sécurité d...
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
Afrique australe: 45 millions de personnes menacées par la famine, selon l'ONU
ONU en 2019/Muhammad-Bande, 2è Nigérian et 13è Africain à présider à présider l’AG
AG de l’ONU : l’exacerbation de la crise libyenne au menu d’un mini-sommet présidé par la France
Mali : le massacre à Ogossagou sur le point d’être qualifié de crime contre l’humanité (ONU)
Guinée : l’ONU lance un appel aux acteurs à plus œuvrer en vue des élections sans violence
ONU : le Kenya siègera au Conseil de sécurité de l’ONU après une rude bataille face à Djibouti
Bissau: l'ONU prolonge une dernière fois sa mission et appelle au dialogue politique
Guinée-Bissau : l’ONU salue le bon déroulement du scrutin présidentiel
L’ONU suspend sa collaboration avec Caritas Centrafrique après une accusation d’ Abus sexuel
Election/Message ferme du Conseil de sécurité de l'ONU a l'endroit des Bissau-Guineens !
Covid-19 : le chef de l’ONU appelle à affronter ensemble un ennemi commun

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés