Accueil Culture Personnalités Politique/1ers mots de Macron à la France après sa victoire au 1er tour

Politique/1ers mots de Macron à la France après sa victoire au 1er tour

Politique/1ers mots de Macron à la France après sa victoire au 1er tour

PARIS (© Afriquinfos 2017) – A peine les résultats du 1er tour de la présidentielle française sont proclamés que les deux qualifiés pour le second tour (Emmanuel Macron et Marine Le Pen) se remettent déjà en campagne. E. Macron se veut davantage rassembleur à cette fin.

 

39 ans, ancien ministre des Finances sous François Hollande et inconnu du grand public français jusqu’à il y a trois ans, Emmanuel Frédéric Jean-Michel Macron, sans avoir assumé un seul poste électif durant sa jeune carrière politique, est en bonne posture pour remporter le second tour de la présidentielle 2017 en France.

Sans monter sur de grands chevaux, F. Macron s’est voulu rassembleur durant sa première adresse à ses partisans, après les résultats du 1er tour. Il a fallu attendre deux heures pour l’écouter après la publication des premiers chiffres de cette phase 1 de ce scrutin présidentiel.

«Je mesure l’ampleur de la tâche», et salue le parcours des «candidats qui ont compéti au 1er tour», a lâché l’ex ministre, avant de remercier «Bénoît Hamon et François Fillon pour avoir appelé à voter pour lui au second tour, ainsi que les millions de Français qui ont voté pour lui». «J’en mesure la charge et je suis animé par une joie grave ce soir du 23 avril 2017», s’est ému l’ancien Secrétaire général adjoint du Cabinet de François Hollande.

«Restez les courageux exigeants que vous êtes (…) Dès ce soir, je dois rassembler le plus grand nombre de Français pour présider son pays (…) J’ai entendu les doutes et les volontés de changement du peuple français qui a décidé d’écarter les deux partis qui le gouvernent depuis 30 ans», a décrypté Macron, en se penchant sur les résultats du vote de ce 23 avril 2017.

Voter pour une autre France et non contre Marine Le Pen le 07 mai

«Je veux être le Président de tous les Français, face aux nationalistes (…) pour rendre la France plus forte». «Le défi est de décider de rompre jusqu’au bout avec le système qui a gouverné la France ces 30 dernières années et non voter contre qui que ce soit au second tour (…) Notre majorité sera faite de nouveaux visages, de nouveaux talents, d’où qu’ils viennent pour relancer la construction européenne». «Prenez la part du risque qui vous revient (…) car vous êtes le visage du renouveau (…)» ! «Vive le renouveau, vive la France», a conclu le jeune politique français.

C’est depuis avril 2016 qu’«En marche la France» (mouvement politique) qui porte la candidature Macron a été portée sur les fonts baptismaux pour faire autrement de la politique en France.

 

KOMLAN AWUKUDZOGBEDE