Diallo aurait menti sur sa demande d’asile

La crédibilité de Nafissatou Diallo, la guinéenne qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle, a été fortement mise à mal ces derniers jours. Le frère de l’accusatrice, Mamadou Dian Diallo, est réapparu dans les médias, pour défendre la réputation de sa sœur.

Dans une interview réalisée en Guinée par le quotidien français Le Monde, il dévoile certains aspects inconnus sur sa sœur, mais défend son honneur dans tous les cas. Mamadou Dian Diallo explique que sa sœur a dû mentir à l’administration pour résider aux Etats-Unis, "comme tous les immigrés".

Le guinéen de 49 ans, a tenu à démentir les informations publiées par le journal américain The New York Post, qui associent sa sœur au trafic de drogues et au blanchiment d’argent. Il croit en son innoncence, et rapporte qu'après la supposée agression Nafissatou Diallo l'a appelé en pleurs et lui a juré qu’elle disait la vérité. Il considère donc inacceptable le possible abandon des charges. "Si le procureur arrête les poursuites, c'est qu'il aura été payé pour le faire" a-t-il dit au journal Le Monde.

Pendant ce temps l’avocat de sa petite sœur, Kenneth Thompson, est aussi réapparu pour défendre sa cliente. Dans une interview pour le quotidien The New York Times, Thompson a expliqué que les procureurs lui ont avoué avoir utilisé un résumé de la conversation réelle que Diallo a maintenu avec un détenu, pour arriver à leurs conclusions. De plus, l'avocat maintient que sa cliente dément totalement la transcription au motif qu'elle serait mal traduite. Keneth Thompson va plus loin et évoque même un conflit d'intérêt savec le bureau du procureur – qu'il accuse de discréditer sa cliente à travers ses constantes fuites auprès des médias – en évoquant le mariage entre un des employés du ministère public et un collaborateur de la défense de DSK.

Le 6 juillet dernier, une réunion s’est tenue entre l’avocat de DSK et le procureur de Manhattan, Cyrus Vance Jr. Après la réunion, le procureur a déclaré que l’enquête se poursuivait et William Taylor, avocat de Strauss-Kahn, a affirmé que son client ne plaidera coupable de rien, même si le procureur lui propose un accord.

Afriquinfos

Retrouvez tous les articles de la rubrique SOCIETE ici.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés