Le budget de 3 milliards de Fcfa du Fespam exécuté à plus de 50%

M. Mouyongo a fait cette révélation au cours d'une conférence de presse destinée à faire le point du travail réalisé à cinq jours de la tenue de ce rendez-vous de la musique africaine dans la capitale congolaise, soulignant que les préparatifs de cette manifestation culturelle, sont très avancés pour sa réussite.

A cette occasion, il a rassuré que le podium est déjà prêt, les contacts, les cachets, les chambres d'hôtels sont disponibles pour recevoir les artistes, le nouveau matériel de sonorisation acquis est arrivé au port de Pointe-Noire, précisant que l'acheminement de cette nouvelle série de matériel se fera incessamment.

A cet effet, il a rendu un hommage au président congolais, Denis Sassou-N'guesso et à son gouvernement pour les efforts déployés dans la réussite de cette fête, notamment en dotant le Fespam d'un matériel adéquat et performant et en habillant le podium.

Le commissaire général du Fespam a, par ailleurs, signifié que cette édition se déroulera uniquement à Brazzaville. Le symposium se tiendra au Palais des congrès, et le Marché de la musique africaine (MUSAF 2011) aura lieu dans un espace affecté pour la circonstance situé à côté du Collège d'enseignement général (CEG) Nganga Edouard, en face du siège du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS).

Outre le célèbre musicien sénégalais, Youssou N'dour qui est choisi comme parrain de cette 8ème édition, plusieurs artistes africains et étrangers des pays tels que l'Afrique du Sud, le Brésil, l'Algérie, le Cameroun, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, la Namibie, prendront part à cet événement placé sous le thème "Engagements artistiques et novations esthétiques pour la renaissance africaine, rappelle-t-on.

Retrouvez tous les articles de la rubrique SOCIETE ici.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés